Bloodletting & Miraculous Cures (série complète)

Bloodletting & Miraculous Cures

La vie de trois amis, Fitz, Ming et Chen, de leurs années en école de médecine à leur travail dans un hôpital de Toronto.

Adaptation du roman très prisé au titre éponyme de Vincent Lam (que je n’ai personnellement pas lu), Bloodletting & Miraculous Cures nous plonge dans le quotidien personnel et professionnel de trois amis et amants.

Cette mini-série en 8 parties va se révéler être une jolie surprise, réussissant à exploiter de façon ingénieuse son format et son concept. Surfant entre la série médicale et sentimentale, nous faisons connaissance avec Fitz (Shawn Ashmore – aussi producteur exécutif), Ming (Mayko Nguyen) et Chen (Byron Mann), trois médecins qui vont voir leurs vies évoluer en fonction des uns et des autres.

Narrativement parlant, il faut reconnaître à  Bloodletting & Miraculous Cures de prendre quelques risques. Ils sont parfois inutiles, mais ils sont quand même là. Quoi qu’il en soit, la série ne se construit pas sur un mode linéaire, mais jongle entre passé, présent et séquences rêvées assez aisément. En fait, les sauts temporels sont suffisamment écartés et bien indiqués pour que le spectateur ne se perde aucunement. On ne peut pas forcément en dire autant des moments imaginés par le subconscient du personnage, qui prend parfois au dépourvu. Si cela permet d’explorer les pensées des protagonistes, cela ne va pas toujours se révéler utile. Il faut quand même noter qu’il en ressort une énorme sincérité.

Ce qui m’amène à la dynamique relationnelle entre Fitz, Ming et Chen qui va être développé tout du long. En même temps que les trois progressent dans la vie, leur amitié est bousculée, évolue, s’adapte. Dès les débuts, la série expose le trio amoureux avec Fitz en ancien amour (et toujours amoureux) de Ming, maintenant marié à Chen et avec qui elle veut un enfant. Si ce n’est qu’ils sont biologiquement incompatibles et qu’ils ont demandé à Fitz d’être le donneur.

Le ton est donc rapidement posé, mais malgré les premières craintes qui peuvent naitre, la série tombera rarement dans les pièges du genre sentimental, réussissant à donner énormément de consistance et de bagage émotionnel à ces personnages. Ainsi, leurs interactions et l’évolution des liens qui les unissent vont créer un réel attachement. Les problèmes de boisson de Fitz et ses allers et venues vont être souvent justifiés par ses interactions avec Ming. De même que les doutes du couple que la jeune femme forme avec Chen, les erreurs et les épreuves prennent en grande partie racine dans cette histoire commune qui lie les trois personnages.

Cela n’est pas parfait, car malgré sa courte durée, il faudra reconnaître que le schéma sonnera par moment répétitif, et s’essoufflera occasionnellement. Enfin, il faut quand même noter que c’est Fitz qui s’impose bien plus à nous et qui prend l’ascendant sur ses amis. Ce n’est pas un mal, vu qu’il est clairement le point fort de la série.

Si les questionnements privés font pas mal évoluer l’histoire, celle-ci est enrichie par l’évolution de leur carrière médicale. Nous allons les suivre principalement à l’hôpital où ils vont tous trois travailler. Là-dessus aussi, la série réussit assez bien à imposer un style personnel, en donnant à ses dossiers médicaux une force surprenante. Il faut aussi dire que Vincent Lam (qui apparaît d’ailleurs dans un épisode, jouant un écrivain) a écrit ses histoires en se basant sur sa propre expérience, ce qui explique peut-être pourquoi même les petits cas sonnent réalistes et tangibles. Entre patients anodins, graves dossiers et épuisement professionnel, la série semble offrir un regard assez honnête de la profession, surtout qu’elle ne joue pas la carte de la surenchère dramatique.

À l’arrivée, Bloodletting & Miraculous Cures est une mini-série engageante, trouvant beaucoup de force dans ses personnages principaux, réussissant à s’imposer subtilement dans sa partie médicale et qui n’est en plus pas dénuée d’humour.

Tags : Shawn Ashmore moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link