Carla Cametti PD – Saison 1

Carla Cametti PD – Saison 1

Carla Cametti est détective privée. Elle va enquêter sur la mort d’un vieil ami et se retrouvera elle-même victime dans une affaire qui la dépasse et qui pourrait bien avoir ses racines plus proches qu’elle ne le pense.

Carla Cametti PD est une série australienne dont la première saison compte 6 épisodes. Comme le titre l’indique, Carla, l’héroïne est détective privé. Son truc, ce n’est pas spécialement les affaires de meurtre. En fait, tout le monde à l’air de penser que son travail n’est qu’une phase pour elle, même si certains admettent qu’elle a toujours été une fouineuse.

La saison s’ouvre donc sur une mort et l’on va rapidement se voir construire autour de Carla une montagne d’énigmes et, surtout, de dangers qui pourraient bien lui couter la vie. L’inspecteur Gandolfi en a plus que conscience et fera tout pour protéger la détective d’elle-même.

Sans tarder, il parait évident que l’intérêt de la série ne reposera pas sur ses personnages. Non pas que ceux-ci soient mauvais, mais l’écriture abuse de beaucoup de clichés qui ont tendance à rendre notre charmant duo – interprété par Diana Glenn et Vince Colosimo – un peu trop classique.

Au premier abord, l’histoire n’aura pas non plus grand-chose à délivrer, mais, même sans être révolutionnaire, la construction de celle-ci va se révéler une bonne source pour bâtir des intrigues au dénouement souvent intéressant. Sur les 6 parties, nous allons avoir une investigation continue qui en apportera des secondaires. Celles-ci permettent à Carla – et à nous – de découvrir les membres de la communauté plus personnellement. En disant communauté, je parle des italiens. Difficile de passer à côté tellement les stéréotypes qui leurs sont liés sont ici exploités, parfois même à outrance. Au début, cette façon de jouer cette carte n’est pas très accrocheuse, mais rapidement, cela aura la bonne idée de s’estomper, même si, ponctuellement, on viendra nous le rappeler. Au cas où on aurait oublié.

Si la série se laisse suivre sans déplaisir, elle n’arrivera pas à passionner. Le casting se révèle assez convainquant, mais l’histoire prend des raccourcis non nécessaires qui placent les personnages dans des situations souvent poussives, pour ne pas dire grotesques. La mauvaise idée est de tout ramener de manière constante à Carla. Elle est partout, tout le temps, alors que le panel de rôles secondaires pouvait offrir des alternatives qui auraient pu être réellement intéressantes.

Au final, Carla Cametti PD est un divertissement sympathique, mais peu marquant qui aurait gagné beaucoup d’une écriture plus intelligente et ambitieuse. Le visionnage n’en est pas pour autant pesant, un avantage lié à la construction en 6 parties.

Pour finir, la série offre une conclusion satisfaisante, sans être complète. Cependant, à l’heure actuelle, aucune suite n’a été confirmée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link