Hotel Babylon – Saison 4

Hotel Babylon – Saison 4

L’hôtel est menacé de fermer ses portes, un bébé est en route pour l’une des employées, une chasse au trésor voit le jour, des anniversaires sont fêtés, un faux mariage ainsi qu’un enterrement sans mort a lieu… Le personnel d’Hotel Babylon est encore bien occupé cette année.

Hotel Babylon était de retour pour une quatrième saison, et s’ouvre sur la possible fermeture du lieu et d’une alerte à la bombe. Mais si nous sommes au cœur de l’un des hôtels les plus chics de Londres, les scénarios, eux, ne l’ont jamais véritablement été. Le show, c’était avant tout pas mal de fun, et un attachement particulier aux personnages, à leurs petites habitudes, leurs personnalités autant que leurs futilités.

C’est presque une routine, maintenant, le show est marqué par des départs et arrivées, et la saison 3 fut assez rude sur ce plan-là. Au cours de cette quatrième année, seule Anna s’en ira. Après avoir accouché, retrouvé sa ligne en deux secondes, elle file avec des diamants et Charlie – de passage pour l’occasion – et avec elle, s’envole une partie de la légèreté du show.

Si il y a encore une bonne partie du personnel qui est présent depuis l’ouverture – Tony, Gino, Ben, James et Tanya – les changements de l’équipe n’ont pas réellement aidé la série, et crée forcément un éloignement. Car au lieu d’offrir réellement aux anciens une plus grande place (Tony étant clairement en retrait cette saison), c’est Juliet et Sam qui vont être en grande partie au cœur des évènements. L’ancien couple divorcé se tourne autour, affronte les péripéties qui se déroulent au sein de l’hôtel, mêlé ou non aux affaires des autres, et surtout, devant gérer les guests des lieux, avec plus ou moins de succès.

Malheureusement, c’est devenu lassant, le cœur n’y est plus, et ce qui pousse encore chaque semaine à revenir se trouve être l’attachement pour les personnages. Mais, même cela faiblit, parti en même temps qu’Anna, et aussi, car on tourne en rond, on se répète, les personnages n’évoluent pas, les situations sont moins drôles, et si la série n’a jamais prétendu à un quelconque statut intellectuel – plutôt l’inverse -, elle ne réussit pas cette année à délivrer des intrigues réellement décalées.

Des huit épisodes qui composent cette saison, on retiendra le premier et l’arrivée de Sam à l’hôtel, puis le départ d’Anna et de la chasse au trésor (troisième épisode), avec en bonus, le roman à l’eau de rose de James. Mais que ce soit le couple de stars sur le point de divorcer, les boxeurs, le poker, la caricature de convention de SF, le faux mariage, la sportive exploitée par ses parents, ou encore l’arrivée de Melanie au sein du staff, et j’en passe, tout ceci ne convint pas, et apparaît plus fade que divertissant, et l’alignement de guest stars n’arrivent pas à nous faire oublier cela.

Avec le temps, Hotel Babylon a sans conteste perdu de sa saveur, et cette quatrième saison s’achève sans regret. Les portes de l’hôtel peuvent finalement se fermer, cela ne manquera pas.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link