Autres Séries UK

lost in austen Orgueil et quiproquos : perdue dans lunivers de Jane Austen (Lost in Austen   série complète)

Jeudi 19 juillet 2012 à 10:02 | 15 commentaires | | | |

Orgueil et quiproquos : perdue dans l’univers de Jane Austen (Lost in Austen – série complète)

 Orgueil et quiproquos : perdue dans lunivers de Jane Austen (Lost in Austen   série complète) Orgueil et quiproquos : perdue dans lunivers de Jane Austen (Lost in Austen   série complète)par .

Amanda Price aime les romans de Jane Austen, tout particulièrement Orgueil et Préjugés. Imaginez alors le choc quand elle découvre Elizabeth Bennet dans sa salle de bains qui lui montre un passage la menant dans la maison de sa famille, dans l’Angleterre du début du XIXe siècle.

Arte termine son cycle Jane Austen avec la minisérie ITV Lost in Austen – rebaptisée pour l’occasion Orgueil et quiproquos. C’est une façon de boucler la boucle, après avoir donné le coup d’envoi avec la mini-série Orgueil & Préjugés.

publicite

Orgueil et quiproquos est justement une version fantasy du fameux livre de Jane Austen. Amanda Price, incarnée par Jemima Rooper, est une femme de son époque, mais qui se plonge sans se lasser dans le classique de la romancière pour y retrouver la bienséance qui fait défaut à son existence ; elle rêve aussi, d’une certaine manière, de rencontrer un homme comme M. Darcy.

Un beau jour, Elizabeth Bennet apparait dans sa salle de bains, ainsi qu’une porte qui mène dans la maison de sa famille. L’univers imaginé par Austen devient pour Amanda une réalité. Elle le découvre de la façon la plus incongrue possible, et doit alors pallier à l’absence de Lizzie chez elle et tenter de faire que l’histoire ne soit pas changée.

Très vite, Orgueil et quiproquos - qui est composée de 4 épisodes – se révèle être une série légère, rafraichissante et avec beaucoup d’humour. Le scénariste Guy Andrews joue tout d’abord avec le décalage naturel. Amanda est confrontée aux us et coutumes de l’époque, au mode de vie (la brosse à dents !) et au langage. Si son comportement parait par moment étonnant au vu de la familiarité qu’elle a avec l’univers, on passe outre grâce à toute l’énergie qui en ressort.

Vient ensuite la découverte des personnages qu’Amanda a appris à connaitre à travers l’œuvre d’Austen, mais qui sont ici des êtres à part entière. Là encore, c’est avec habilité que le monde d’Orgueils et quiproquos prend vie, entre une certaine fidélité à l’œuvre d’Austen sans pour autant s’y borner et alors y coller des différences ingénieuses. Si on retrouve l’hystérie de Mrs. Bennet, un Darcy dont on s’éprend, ou bien un M. Collins très repoussant, Guy Andrews a instauré deux-trois twists inoubliables – tout particulièrement celui avec Caroline Bennet.

Et, c’est quand le récit diverge, que tout va de travers que Lost in Austen prend littéralement son envol. Quoi que fasse Amanda, elle parait incapable de remettre la situation en ordre et tout va de mal en pis. Elle est alors, à l’image d’Elizabeth Bennet, victimes des préjugés issus de sa lecture, et le phénomène s’applique aussi à tous spectateurs familiers avec l’histoire. Plus qu’une version revisitée d’Orgueils et Préjugés, Lost in Austen se réapproprie même les grands thèmes du roman pour dérouler son intrigue.

Jemima Rooper est donc à la tête de cette minisérie pour y camper une Amanda Price des plus attachantes, et elle est soutenue par un casting tout aussi inspiré : Alex Kingston délivre une Mrs. Bennet un peu plus posée ; Hugh Bonneville endosse avec conviction le rôle de M. Bennet ; tout en prestance, Elliot Cowan (« It’s not Colin Firth ») s’empare de M. Darcy ; Tom Riley offre un portrait fort différent de Wickham et réussit sans difficulté à le faire accepter ; ou encore, Tom Mison qui est quant à lui impeccable en Bingley.

Si Orgueil et quiproquos faiblit légèrement dans sa dernière partie (avec une conclusion évidente, mais difficile à amorcer), c’est une minisérie enthousiasmante, charmante, drôle, et très bien emballée qui se regarde et re-regarde toujours avec plaisir.

Aller plus loin …

– Revenir sur le cycle Jane Austen : Orgueil et Préjugés, Raison et Sentiments, Miss Austen Regrets
Orgueil et quiproquos est disponible en précommande en DVD Orgueil et quiproquos : perdue dans lunivers de Jane Austen (Lost in Austen   série complète) (sortie prévue pour le 14 novembre). En attendant, vous pouvez retrouver d’autres adaptations de Jane Austen en vente.
– Si vous aussi, vous pouvez devenir une héroine de Jane Austen avec le livre Jane Austen et Moi.

Partager cet article

publicite
51 queries. 0,830 seconds.