Mad Dogs : le cauchemar continue à Ibiza (saison 2)

avatarun article de :
publié le :
20 août 2012 à 8:30
votre opinion :
3 commentaires

mad dogs saison 2

Après avoir récupéré Quinn, la bande file pour l’Espagne, mais se trompe de bateau et atterrit à Ibiza. Baxter leur révèle avoir emporté le sac d’argent et les ennuis vont alors les poursuivre.

Après une première saison quelque peu décevante, Mad Dogs était de retour pour une seconde. La première chose qu’elle se charge donc de faire est bien évidemment de conclure ce qui fut laissé en suspens : l’avenir de Quinn. Un homme renversé plus tard, la bande est décidée à laisser derrière elle la villa d’Alvo et d’oublier ces vacances cauchemardesques.

publicite

Du moins, on peut l’imaginer, car Baxter a pris le sac d’argent de la drogue ; il va s’ensuivre une réaction en chaine qui entraine les 4 amis encore plus loin dans les emmerdes – il n’y a pas d’autres mots pour le dire.

Contre toute attente, cela sera une réussite. Après avoir posé les bases de son intrigue en première saison, Mad Dogs se repose maintenant dessus. La série relie avec une aisance qui lui manquait avant les morceaux d’histoires pour fournir aux évènements que vivent la bande une réelle dimension, tout en embrassant avec conviction l’absurdité de la situation dans laquelle ils sont.

Malgré un découpage très thématisé (à chaque épisode son problème à résoudre qui découle souvent du précédent), la série trouve vraiment son ton ici, donnant réellement corps à une comédie noire efficace. Clairement, les scénaristes et les acteurs maitrisent bien mieux les personnages et peuvent laisser libre cours à ce qui les définit pour mieux servir l’intrigue.

Pour le coup, Rick passera le plus clair de son temps à geindre, se plaindre et blâmer les autres. Il frôle régulièrement la crise d’hystérie et s’affiche comme celui qui avait certainement le plus à perdre – et qui a surtout une vie à laquelle il veut retourner. Quinn est, sur ce plan, tout son opposé, et il sera avant tout pour lui question d’affronter la mort – celle qu’il a donnée et la sienne. Avec une existence clairement insatisfaisante, Baxter s’affirme au sein de cette seconde saison, aidée par la charmante Carmen. Woody se fait plus suiveur et discret, l’expérience ayant quelque peu remis en cause l’intérêt de la stabilité qu’il avait durement installé dans sa vie anglaise. Cerise sur le gâteau : des flashbacks viendront nous éclaircir un peu plus sur la situation d’Alvo avant que tout ne parte en vrille et solidifier l’intrigue.

Crise de foi, lavage d’argent, vol en pleine rue, accidents, fabrication de cachets … Quoiqu’il arrive et malgré les braillements de Rick, les 4 amis font tout et n’importe quoi pour survivre ensemble et potentiellement retrouver une liberté qui a certainement pris un autre sens. Mad Dogs nous délivre là son message sur la crise existentielle de la quarantaine de façon plutôt sympathique.

Sans aucun doute, Woody, Rick, Baxter et Quinn ont aussi un don pour les attirer, et à un certain point, se jeter tête la première dans les ennuis, comme le démontre la conclusion ouverte de la saison. Après 4 épisodes drôles, rythmés et divertissants, on est prêt à remettre le couvert sous le soleil marocain.

Les saisons 1 et 2 de Mad Dogs sont diffusées sur Canal + le 13, 20 et 27 août.

Aller plus loin …

Ce bilan a été publié une première fois en février 2012. Vous aussi pouvez lire le bilan de la saison 1 de Mad Dogs – qui est aussi disponible en DVD.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
95 queries. 0,726 seconds.