Our Friends in the North : trois décennies, quatre amis et le monde qui a façonné leurs vies (série complète)

Classique de la télévision britannique, Our Friends in the North raconte l’histoire de 4 amis originaires de Newcastle upon Tyne, dans le nord-est de l’Angleterre sur une période de 31 ans, de 1964 à 1995.

La série débute donc en 1964, avec le retour de Dominic ‘Nicky’ Hutchinson (Christopher Eccleston) au pays, après avoir travaillé pour le mouvement social dans le sud des Etats-Unis. Il retrouve sa petite amie, Mary Soulsby (Gina McKee), avant son entrée à l’université, son ami George ‘Geordie’ Peacock (Daniel  Craig) qui doit se marier après avoir mis enceinte une jeune fille, et Terry ‘Tosker’ Cox (Mark Strong), qui rêve d’une carrière musicale.

Les quatre amis vont donc traverser les hauts et les bas qui animeront le pays pendant les 30 années à venir. Ils sont le reflet des changements sociaux et politiques de l’Angleterre qui ont toujours su frapper le nord avec une force indéfectible.

Our Friends in the North met en scène le destin de 4 personnes liées par une amitié qui restera présente avec le temps, mais que les multiples épreuves de l’existence éloigneront régulièrement. Des chemins différents seront empruntés pour offrir une représentation large de la situation dans laquelle était plongé le pays – et tout particulièrement le Nord.

Ainsi, Nicky est animé par une envie de faire changer les choses, avec des rêves pour un avenir meilleur qui seront quasi continuellement fracassés. La corruption sera par ailleurs un des sujets dominants, qu’elle se trouve au sein de la police ou du gouvernement, détruisant les idéaux de Nicky et assurant la survie de Geordie dans le Soho londonien, où les night-clubs et les sex shops font les beaux jours du baron Benny Barrett. Pour Tosker et Mary, il s’agit avant tout au départ de pouvoir relier les deux bouts, avec une existence qui traversera multiples couches sociales en fonction de leur propre progression et de l’état de santé de leur pays.

Chacun d’eux est donc intrinsèquement lié aux décisions sociales et politiques de l’environnement dans lequel ils évoluent, trois décennies offrant un regard large sur les aléas d’une vie professionnelle et privée. C’est d’ailleurs peut-être là le plus difficile pour Our Friends in the North, réussissant intelligemment à reconnecter avec ses personnages, malgré les années manquantes, mais qui peine à certains moments à rendre tout émotionnellement saisissable. Celui qui en sera probablement le plus victime sera Geordie, dont la plongée dans les bas-fonds (financièrement et psychologiquement) ne parviendra pas forcément à avoir le poids que sa situation aurait on ne peut plus mérité, les années empêchant quelque peu de toujours être pris dans ce qu’il traverse. Daniel Craig réussira par contre à y mettre une émotion vraiment palpable qui aidera beaucoup à saisir le personnage.

Derrière cette large peinture historique, imprégnée de batailles comme la grève des mineurs de 1984-1985,  les 4 amis voient donc leurs vies forger par les évènements, mais finalement aussi par leur propre héritage familial. Ils sont le fruit de leurs parents et de leurs époques, ce qui se transforme en cercle vicieux quand ils finissent eux aussi par remplir ce même rôle. Un véritable feuilleton de l’existence, où les crises, les luttes, les idéaux et les bouleversements ont formé les âmes, qui elles-mêmes dépeignent sur d’autres.

C’est en tout cas dans son entremêlement que Our Friends in the North monte encore plus en puissance, en racontant des existences faites d’épreuves, de joies, de pleurs de personnes qui sont au final le reflet de leur propre époque dans laquelle ils ont cherché à survivre ou même à améliorer. Ils sont alors devenus ce que le temps à fait d’eux, avant peut-être de parvenir à tout simplement accepter – encore et toujours, l’œuvre du temps.

Si Our Friends in the North n’est pas parfaite, son concept étant majoritairement à la base des défauts qui parsèment les épisodes, la série demeure un témoignage de toute une époque, qu’il s’agisse de l’histoire qu’elle délivre ou finalement de ce qu’elle symbolise toujours pour la télévision britannique. Œuvre qui fut quelque peu controversée à son arrivée à cause de son sujet, elle n’a rien perdu de son ambition, de son émotion et de son propos. Au-delà des trois décennies qu’elle retrace, elle reste une œuvre humaine et complexe.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link