Pete Versus Life – Saison 1

La vie privée et professionnelle de Pete Griffiths, journaliste sportif freelance, est passée au crible par un duo de commentateurs sportifs qui offrent leur point de vue sur ses échecs et ses réussites.

Comédie britannique de Channel 4 dont la première saison se compose de 5 épisodes, Pete Vs. Life nous entraine dans la vie de Pete, journaliste sportif freelance qui est plus doué pour parler de football que pour les interactions sociales.

Il s’agit donc d’une comédie relationnelle qui met son personnage dans des situations délicates – ou non – afin qu’il utilise ses capacités limitées pour s’enfoncer dans les problèmes ou, au moins, pour qu’il tente de s’en sortir. Chaque épisode se concluant en général avec Pete payant le prix de ses mensonges et autres erreurs qui lui explosent en plein visage au moment où il parvient à obtenir tout ce qu’il veut.

Le tout se faisant sous les yeux d’un duo de commentateurs sportifs adepte des statistiques. Un petit accessoire narratif qui ennuie parfois autant qu’il peut faire rire. Cela dit, même si Colin King et Terry McIlroy se montrent occasionnellement trop intrusifs, on finit par ne plus vraiment faire attention à eux. C’est un peu dommage, car plus la saison avance et plus ils se lâchent, évoquant fréquemment des moments de leur passé qui sont de plus en plus douteux, ce qui les rend quelque peu décalés.

Quoi qu’il en soit, tout se mélange finalement assez bien et on regarde donc Pete avancer calmement, et vivre de ses petites victoires qui lui apportent certainement trop de satisfactions. Il faut dire que le jeune homme n’est pas une lumière et il est encore moins vertueux. Cependant, ses défauts sont des moteurs comiques supplémentaires qui permettent à Rafe Spall d’offrir à son personnage plusieurs facettes. Et si on espère toujours que Pete finisse par obtenir ce qu’il veut, ses jalousies mal placées, sa consommation d’alcool, et le fait qu’il soit plus ou moins handicapé socialement, le force à foncer droit dans le mur, irrémédiablement.

Au bout de cinq épisodes, il est clair que le concept, et surtout Pete, n’a pas énormément à offrir. Le schéma des histoires est répétitif et si le Rafe Spall excelle dans le rôle de Pete, son environnement parait limité par le fait qu’il échoue constamment et qu’il finit systématiquement par s’aliéner tout le monde ou presque. Ainsi, le voir se sortir d’un immonde mensonge peut-être réjouissant, mais le retour ne l’est pas toujours, car trop prévisible.

Pete Versus Life possède donc ses atouts et parvient à faire rire de manière plus que régulière, mais la comédie montre trop rapidement ses limites et son originalité est plutôt illusoire, ce qui fait que la série devient pratiquement immédiatement anecdotique. Au moins, elle fait passer un bon moment.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link