Primeval (Nick Cutter et les portes du temps) – saison 2

Primeval (Nick Cutter et les portes du temps) – saison 2 / Bilan de saison

La saison 1 de Primeval s’était révélée être une bonne surprise. Divertissant, la série avait su en même temps développer une intrigue continue cohérente et originale.

La saison 2 reprend là où nous avions laissé Nick Cutter. De retour à notre époque, il se rend compte que Claudia Brown n’est plus. Seulement, il n’a pas le temps de s’arrêter longuement sur ce changement, car un nouvel animal a fait son apparition. Son équipe s’inquiète un peu pour lui, son comportement est douteux, mais Nick comprendra assez vite qu’il faut arrêter d’évoquer Claudia. D’autres changements vont se révéler à lui, tel l’A.R.C., où il retrouve, à la tête, Lester, assisté d’un certain Oliver Leek. Une organisation qui a des moyens, et qui est là pour contrôler les bêtes traversant l’anomalie, et éviter que quelqu’un se doute de ce qui se passe. C’est ainsi que Jenny Lewis fait son entrée. Elle occupe le poste de chargée des relations publiques, et ressemble comme deux gouttes d’eau à Claudia Brown. La ressemblance va, au début, s’arrêter là, Jenny est bien plus sophistiquée (plus maquillée et avec des vêtements bien plus chers), et aussi beaucoup plus manipulatrice. Il faut bien vu le poste qu’elle occupe.

Le premier défaut de la saison est d’avoir créé un changement non exploité. La volonté des scénaristes était de créer de petits changements visibles, mais non encombrants. C’est alors que l’A.R.C apparaît comme une très mauvaise idée. Il s’agit d’un organisme gouvernemental, et cela laisse, dès le premier épisode, supposer qu’ils ont plus de moyens, et plus d’hommes à leurs services. On se rendra vite compte qu’il y a eu une incapacité à exploiter ce nouvel environnement. Il n’y a même pas eu de création d’une autre équipe similaire à celle de Nick. Quant aux moyens mis à leur disposition, ils ne sont pas véritablement différents. Un changement qui est presque inutile.

La disparition de Claudia Brown n’étant réelle que pour Nick et Helen, l’effet est différent. Déjà, car Jenny Lewis fait son entrée à la fin du premier épisode. À l’exception de Cutter, le reste de l’équipe n’a donc aucun problème à l’accepter, aucun n’a le souvenir de Claudia. Nick finira pas se faire une raison, et acceptera définitivement ce changement à la fin de la saison. Il faut dire que l’évolution que subit Jenny Lewis tout au long de la saison la pousse à se rapprocher de la Claudia Brown que le spectateur a connue. Toutes les modifications diminuent avec le temps : sa vie privée, son comportement, tout évolue de façon singulière, son nouveau travail la forçant à appréhender les évènements de façon différente.

Comme dans la saison 1, une intrigue sera développée tout du long. Malheureusement, la cohérence ne sera pas vraiment de mise. Au centre de l’histoire, Leek et Helen. Le premier élément incompréhensible est l’arrivée de Caroline, dans la peau de la petite amie temporaire de Connor. Caroline a été envoyée par Leek, seulement, aucune explication ne sera donnée sur son utilité. On se questionnera tout du long pour comprendre en quoi elle a pu aider, ou apporter des informations. Sa seule action à conséquence sera le kidnapping de Rex, une fois que Connor aura rompu avec elle. Et cela, en soi, n’a aucun intérêt.
Caroline est donc un personnage peu convaincant, mais dont le dernier épisode laissera à l’actrice l’occasion de prouver qu’elle peut être crédible de temps en temps, et surtout qu’elle peut nous être sympathique, quand elle n’en fait pas trop.
Cette intrigue nous plongera dans l’illogisme. À aucun moment nous ne comprendrons réellement les motivations d’Oliver Leek, pourquoi avoir engagé Caroline, pourquoi avoir utilisé les animaux d’un autre temps ? Que veut-il ? sera la question sans réponse.
Le but d’Helen sera plus clair, et plus intéressant. Ce que souhaite Leek ne la préoccupe pas, elle a simplement utilisé les moyens dont il disposait pour mener ses propres études. Helen est allée dans le futur, et y a ramené des technologies, mais surtout, elle a de grands projets, qui concernent l’avenir, et voit dans les anomalies, la possibilité de changer le déroulement des évènements. Une idée assez alléchante, et qui pourrait offrir un développement assez osé pour la suite. Pourtant, pour le moment, la fin de la saison donne plus la sensation qu’il s’agit du balbutiement d’une idée, et que les scénaristes ne savent pas trop où cela peut mener, et toutes les possibilités que cela peut apporter.

La grande conséquence du final est la disparition de Stephen Hart, qui se sacrifie pour sauver Nick et Helen. Une fin héroïque, que l’on n’imagine pas définitive. En effet, vu les plans d’Helen, on l’imagine très bien modifié le passé pour ramener Stephen (serait-il vraiment lui ?). Pour elle, Jenny Lewis est la preuve vivante de toutes les possibilités qui s’ouvre à elle. Et pour montrer au téléspectateur qu’elle a déjà tenté maintes fois des expériences, on la voit entourer d’une armée de soldats, d’un seul et unique homme. C’est assez chancelant, et l’intérêt d’un tel exercice, hors créer un petit effet sur le spectateur, n’a pas de sens.

Il semble donc que la saison 2 lance clairement les objectifs de la saison 3, centré sur Helen, qui cette saison n’aura été que l’ombre d’elle-même. Il y a de l’ambition, il faut donc espérer que l’équipe nous offrira plus une intrigue digne de la saison 1, peut-être plus simpliste, mais impeccablement menée de bout en bout, que celle de la saison 2, plus fade, et manquant de cohérence.

La saison 2 de Primeval s’achève, ayant laissé derrière elle quelques bonnes idées, des développements assez intéressants, mais, malheureusement, un manque de liant, de crédibilité et de logique. Le tout reste sympathique à regarder.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link