Spooks : une relation privilégiée entre l’Angleterre et la Russie (saison 10)

L’Angleterre et la Russie tentent de construire un partenariat en restant à distance des États-Unis. Les négociations amènent sur le sol anglais d’anciennes connaissances d’Harry qui se voit alors confronté à des erreurs passées. Erin Watts, la nouvelle chef de la Section D, prend en charge l’équipe pour toujours arrêter les multiples tentatives d’attaques contre le pays. 

Spooks fut de retour pour une dixième et dernière saison. Avec une fin planifiée, la série avait donc la possibilité de soigner sa sortie. Après un nombre incalculable d’opérations d’infiltrations, de bombes menaçant d’exploser au cœur de Londres, d’agents qui ont sacrifié leur vie pour leur pays, de taupes prêtes à tout, il était temps pour Spooks de tirer sa révérence ; elle le fait avec 6 épisodes qui vont largement combiner tout ce qui a fait la marque de fabrique de la série.

Le dépeuplement de la Section D au cours des précédentes années aura eu pour conséquence de terminer avec une équipe non rôdé et des membres dont les développements seront bien trop minimes pour qu’on puisse véritablement s’attacher à eux. Geoffrey Streatfeild dans la peau de Calum Reed sera définitivement l’atout de cette saison, l’un des rares à parvenir à s’imposer malgré une exploitation des plus réduites.

L’équipe créatrice, sûrement consciente qu’elle n’a pas le temps de réellement développer ses agents, exploite alors à fond les figures connues, en commençant par Tariq qui sera au cœur des premiers évènements marquants de la saison. Le personnage joue ainsi un rôle majeur pour aider l’intrigue à totalement décoller.

Cette fournée de 6 épisodes fait de toute façon la part belle à Sir Harry Pearce en explorant son passé et sa relation avec Elena, une Russe recrutée dans ses débuts de carrière. L’Angleterre est en pleines négociations avec l’ancienne puissance soviétique, une façon de faire ressortir la guerre froide et de tenter une dernière fois d’exploiter un courant qui aura assurément donné le jour aux meilleurs épisodes du show. L’Home Secretary William Towers profite de cette opportunité pour jouer un rôle dans cette saison et voir Simon Russell Beale interagir avec Ruth et Harry aura été un véritable plaisir.

Malheureusement, avec les années, Spooks se sera faite mécanique, mais aussi malhabile. L’intrigue de la saison ne fait pas exception à la règle, ne restant à flots que grâce à ses protagonistes, Harry et Ruth menant la danse avec leur relation professionnelle et sentimentale compliquée. La famille Gavrik volera sans aucun doute la vedette aux agents du MI-5, notamment Sasha Gavrik, le fils d’Elena, pris dans une tourmente dont il ne mesure pas l’ampleur. Il s’affirme comme le dommage collatéral. Il faudra au moins cela pour passer régulièrement outre la prévisibilité des intrigues, et tout particulièrement, autour des manipulations qui affectent Harry. La conclusion est tellement évidente que cela en devient presque insultant que personne ne pense ne serait-ce qu’à émettre l’hypothèse. Le dernier épisode ne cherchera d’ailleurs même pas à surprendre au moment de la révélation, se reposant judicieusement sur quelques autres twists bienvenus.

Cette saison 10 de Spooks aura alors été avant tout celle de Ruth et Harry, d’un amour qui ne pouvait avoir qu’une seule fin, à l’image même de la série. Le show se termine avant tout avec un sentiment de nostalgie (amplifié par le retour d’un de ses personnages emblématiques), avec un mur où les noms nous renvoient vers le passé. La conclusion repose entièrement sur le temps passé en compagnie de la série, mettant en avant notre fidélité dans l’adversité. S’il n’y a pas de surprise, Spooks délivre des adieux en bonne et due forme, de ceux qu’on ne pouvait tout simplement pas imaginer autrement et qui sont très bien ainsi.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link