True Love serie anglaise bbc

Dimanche 24 juin 2012 à 16:03 | 2 commentaires | | | |

True Love ou l’amour improvisé

par .

Avec True Love, BBC et le scénariste-réalisateur Dominic Savage se sont essayés à quelque chose de risqué : nous offrir une série qui repose en grande partie sur l’improvisation. Cela demande quand même un peu de cran, de quoi au moins attiser une certaine curiosité, soutenue par un casting d’acteurs confirmés et de jeunes noms qui se font un trou dans le milieu.

Pas de scripts, juste les grandes lignes à suivre, et nous voilà parti pour Margate, ville où les 5 épisodes de 30 minutes (maxi) qui composent True Love se déroulent.

publicite

Le décor maritime est plutôt agréable, mais rien qui ne puisse dissimuler la platitude ambiante. True Love explore l’amour, si ce n’est que ce n’est pas vraiment romantique, loin de là, et que la plupart des intrigues se révèlent très basiques.

Nous avons ainsi le droit au retour d’un ancien amour qui vient mettre en péril un mariage ; un jeune père et mari malheureux tombe amoureux d’une blonde arnaqueuse ; une enseignante, prise dans une relation sans issue, s’éprend d’une de ses élèves ; après le départ de sa fille, une épouse délaissée reprend goût à la vie après avoir fait une rencontre ; et enfin, un homme développe une relation par internet qui devient sérieuse, mais est menacée par une adolescente qui s’est entichée de lui.

True Love n’offre pas une vision très positive de l’amour, tout particulièrement dans ses débuts, où le schéma est répétitif et délivre des histoires presque déprimantes. Dominic Savage semble avoir pris le parti de ne pas varier les tons et l’approche, ce qui fait que True Love tend à devenir étouffante. Ce n’est pas aidé par une musique encombrante, trop forte, et qui est répétée pour nous signifier à quel moment l’émotion doit surgir. Cependant, avec 30 minutes seulement, la plupart des protagonistes sont à peine dessinés, et les acteurs délivrent le plus souvent des lignes de dialogues d’une banalité déconcertante. Il faut alors souligner l’alchimie entre Billie Piper et Kaya Scodelario pour crédibiliser la romance professeur/étudiant (lesbienne, histoire d’y inclure une variable par rapport au cliché habituel). Jane Horrocks, Alexander Siddig et Charlie Creed-Miles (quatrième épisode) savent tous les trois être touchants, mais la pauvreté narrative anéantira tout le potentiel. Au final, c’est David Morrissey (dans le dernier épisode) qui fera peut-être preuve d’un sens de l’improvisation naturel, évitant de sortir des banalités et n’hésitant pas à entrainer son personnage dans un tumulte émotionnel palpable, ce qui aura bien manqué pendant la majorité des épisodes.

True Love multiplie les adultères et peine à développer comme il se doit les motivations de chacun. Les épisodes sont tous liés les uns aux autres d’une façon ou d’une autre, mais c’est fait d’une manière trop superficielle et c’est assez mal géré, ce qui fait que cela n’aide aucunement à mieux cerner les protagonistes. C’est donc clairement là quelque chose de raté et qui aurait pu pourtant rendre l’ensemble plus solide.

En définitive, la série True Love est une occasion manquée : beaucoup de talents mal exploités, un récit mou et répétitif, peu d’émotions, et un abus de clichés télévisuels.

Episode #1 : Nick

True Love 101 david tennant vicki mcclure

Avec : David Tennant, Joanne Froggatt, Vicky McClure, Lacey Turner, Jo Woodcock, Peter McNeill O’Connor, Luke Bryant

Episode #2 : Paul

True Love 102 ashley walters Jaime Winstone

Avec : Ashley Walters, Lacey Turner, Jaime Winstone, Aymen Hamdouch

Episode #3 : Holly

True Love 103 Kaya Scodelario Billie PIper

Avec : Billie Piper, Charlie Creed Miles, Kaya Scodelario, Jo Woodcock, Jenny Agutter, Vahid Gold

Episode #4 : Sandra

True Love 104 Jane Horrocks Alexander Siddig

Avec : Jane Horrocks, Alexander Siddig, Charlie Creed Miles, Genevieve Barr

Episode #5 : Adrian

True Love 105 David Morrissey et Gemma Chan

Avec : David Morrissey, Gemma Chan, Neil Bell, Kaya Scodelario, Jo Woodcock

Partager cet article

Autres Séries UK
publicite
51 queries. 1,221 seconds.