Wallander Saison 31

Vendredi 13 septembre 2013 à 9:00 | 0 commentaire | | | |

Wallander : Jusqu’au drame (Saison 3)

par .

Cet été, Wallander a finalement fait son retour sur BBC. Trois nouveaux épisodes qui adaptent cette fois la nouvelle An Event in Autumn et les romans Dogs of Riga (Les Chiens de Riga) et Before the Frost (Avant le gel).

Bien entendu, Kenneth Branagh reprend le rôle du détective suédois, mais son univers a changé. Tom Hiddelston n’était pas là, trop occupé sur le tournage de The Avengers, mais en l’absence de Magnus, d’autres personnages sont apparus – même si Ann-Britt et Nyberg sont encore présents. À dire vrai, ça ne change pas grand-chose, puisque Kurt Wallander est toujours un grand solitaire. De plus, sur trois épisodes, il y en a tout de même un qui se déroule en Lettonie, ce qui éloigne le policier de ses collègues d’Ystad.

publicite

Cette troisième saison s’aventure en plus dans des zones nouvelles, tout particulièrement pour son héros. Dans le premier épisode, An Event in Autumn, il s’installe avec Vanja (Saskia Reeves) que nous avions rencontrée dans The Fifth Woman. La vie de couple n’est pas évidente, mais ça nous permet de voir Kurt souriant. Enfin, ça, c’était jusqu’au drame. Voilà que des cadavres de jeunes femmes viennent le hanter jusqu’à chez lui. On assiste donc au lent retour du morose Wallander – celui qu’on aime au final. Il y avait presque quelque chose qui n’allait pas tant qu’il n’était pas redevenu lui-même. Cela parait cruel de dire ça, mais c’est une réalité qu’il admettra à demi-mot dans la série.

Dans Dogs of Riga, les amateurs de Forbrydelsen et/ou de Borgen ont de quoi être comblés puisque Søren Malling est en guest star. Il joue un policier venu de Riga en Lettonie pour les besoins d’une enquête. Les corps de deux hommes non-identifiés sont retrouvés près de la côte à Ystad. L’acteur danois nous fait du Wallander, s’imposant au premier abord comme une sorte de miroir pour Kurt. On apprendra par la suite qu’il était différent à une époque, offrant ainsi à Kurt un aperçu de ce à quoi sa vie aurait pu ressembler, d’une certaine manière. Quoi qu’il en soit, il y a du dépaysement en perspective, puisque l’épisode a été tourné en grande partie à Riga. L’intrigue en devient par contre presque poussive dans les limites de Wallander – courses poursuites, kidnapping, flics corrompus, ex-KGB, documents secrets, une veuve mystérieuse… on pourrait pratiquement se croire dans une série d’espionnage. Cette parenthèse lettone surprend un peu, mais fonctionne tout de même bien.

Pour Before the Frost, on retrouve la série dans sa forme la plus classique. L’histoire s’aventure dans des thématiques sensibles avec des extrémistes religieux. De plus, l’affaire touche Wallander de près, puisqu’il s’est retrouvé en partie impliqué à cause d’une amie de Linda. Celle-ci fait d’ailleurs enfin son retour. Son ombre planait sur les précédents épisodes, car elle ne parlait plus à son père. Cette relation père-fille avait disparu en même temps que le père du détective. Avec ce retour et cette communication restaurée, Kurt parait être arrivé au bout d’une période de confusion. Il retrouve des repères – même s’il en perdra d’autres (cf. Ann-Britt qui lui parle d’aller de l’avant) – et regagnera une certaine paix, tout en restant dans son univers morne.

La troisième saison a donc été mouvementée, ce qui a le mérite de changer, mais le fond reste le même. De plus, Wallander est toujours l’une des séries actuelles les mieux réalisées, offrant des plans de toute beauté et entretenant une ambiance envoutante – et un poil déprimante. Il ne reste plus qu’à attendre la quatrième et dernière saison qui adaptera The White Lioness (La Lionne blanche) et The Troubled Man (L’homme inquiet), l’ultime livre de la série littéraire qui sera divisé en deux épisodes.

Article originellement publié le 25 juillet 2012. Republier à l’occasion de la diffusion sur Arte à partir du vendredi 13 septembre.

Partager cet article

Wallander
publicite
53 queries. 1,000 seconds.