12 Monkeys : Combattre le futur, une différence à la fois (Pilote)

17 Jan 2015 à 12:24

12 Monkeys (SyFy - Pilote)

En 2043, alors que l’humanité a presque totalement été éradiquée, un groupe de scientifiques envoie Cole dans le temps, en 2015, pour qu’il retrouve Cassy Railly afin qu’elle le mène à celui qui est responsable du virus mortel à l’origine de l’Apocalypse.

Si un voyageur temporel pouvait revenir au moment où vous avez regardé pour la première fois L’Armée de 12 singes de Terry Gilliam de manière à vous empêcher de le voir, découvrir la série serait une expérience clairement différente. Cela dit, personne ne mobiliserait des moyens d’une telle ampleur pour quelque chose d’aussi ridicule, ça n’a pas de sens.

D’un autre côté, au premier abord, cela n’a pas beaucoup de sens de faire une adaptation en série d’un tel long métrage. Du moins, c’est ce que l’on peut penser jusqu’au moment où on réalise devant ce pilote que Terry Matalas et Travis Fickett, les créateurs du show, ont simplement modifié la logique qui faisait fonctionner l’histoire originale de façon à ouvrir la voie pour en raconter une tout autre.

Comme c’est souvent le cas quand une telle route est suivie, on peut se demander pourquoi certains noms n’ont pas été changés afin de créer quelque chose d’encore plus différent qui éviterait le désagréable exercice de comparaison. Quoi qu’il en soit, 12 Monkeys : The Series a le même point de départ que 12 Monkeys : The Movie, mais le reste diverge relativement rapidement.

Nous rencontrons donc James Cole qui est ici interprété par Aaron Stanford. Il revient dans le passé, un peu trop tôt malheureusement, pour retrouver Cassy Railly (Amanda Schull) – ici virologue et non psychiatre. Il a besoin de son aide pour localiser Leland Goines qui doit supposément libérer le virus mortel.

Cela est facile à accepter, puisque c’est Zeljko Ivanek qui incarne cette supposée figure diabolique, et il est simplement parfait pour ce type de rôle. Il est le candidat idéal au point que le twist final ne surprendra pas, même si on n’a pas vu le film. Car oui, la série conserve quelques rebondissements afin de légitimer sa filiation, mais ce pilote s’occupe de faire fi d’une grande partie de son héritage pour exposer ses propres règles.

Qui dit voyage dans le temps, dit casse-tête chinois. Théoriquement impossible, le concept a été imaginé et ré-imaginé par nombreux auteurs de science-fiction et autres scientifiques. Il y a dès lors plusieurs approches, aucune étant définitive, et toutes les œuvres de fictions qui veulent être prises un peu au sérieux en s’approchant du concept se doivent de commencer par établir des règles immuables qui régissent l’univers. Dans le cas présent, c’est exactement ce à quoi sert ce premier épisode de 12 Monkeys.

Concrètement, il s’agit donc d’une heure d’exposition qui installe sans tarder les enjeux, qui introduit les principales figures et qui nous explique clairement ce que Cole peut faire ou non et les conséquences qui en découlent. C’est d’ailleurs à ce niveau que la série s’éloigne finalement le plus du film, car en adoptant ses propres règles, le show change complètement la donne. Là où le passé était inflexible, il devient malléable. Les actions de Cole ont un réel impact. Il n’est pas envoyé pour récolter des indices, il est présent pour réécrire l’Histoire. Cela offre des possibilités énormes qui – pouvons-nous espérer – seront intelligemment exploitées.

Ainsi, si on peut regretter que les thématiques du film et sa structure narrative fermée n’aient pas survécu au passage en série, il faut reconnaitre que ce pilote plante des idées prometteuses qu’il sera intéressant de voir grandir. 12 Monkeys possède dès lors un potentiel réel qui n’est pas sans risque, étant donné qu’il ne faudrait pas grand-chose pour que toute l’intrigue perde tout son sens. On peut donc espérer qu’il se développera rapidement des thèmes complémentaires qui offriront à l’ensemble un peu plus de substance, car il ne s’agit pour le moment que d’une série d’action avec un twist SF – et elle peut clairement être beaucoup plus que cela.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link