666 Park Avenue : la résidence du Diable (série complète)

666 Park Avenue

Un jeune couple du Midwest emménage au Drake à New York, une résidence chic de l’Upper East Side, dont ils deviennent les gérants. Ce qu’ils ignorent, c’est que le propriétaire de l’immeuble est le Diable et que ses habitants ont tous signé un pacte avec lui. Peu à peu, ils découvrent que bon nombre d’événements surnaturels se déroulent dans l’édifice.

Lancée en septembre sur ABC, la série 666 Park Avenue est une adaptation libre du roman du même nom de Gabriella Pierce qui nous propose de suivre durant 13 épisodes  Jane (Rachael Taylor) et Henry (Dave Annable) alors qu’ils tentent de trouver leurs marques à New York, et plus précisément au Drake. Ils seront vite happés par ce qui se trame dans ce bâtiment, entre ambitions personnelles, secrets de famille et pactes avec le Diable, propriétaire de l’immeuble incarné par le toujours très bon Terry O’Quinn.

C’est donc avec l’arrivée du couple au 666 Park Avenue que la série nous introduit à ses différents personnages. Nombre de choses se sont déjà passées dans ce bâtiment entre ses habitants et Gavin Doran, le propriétaire, comme nous l’indique la scène d’introduction du pilote où l’on nous précise qu’ici, toute requête se paie un jour ou l’autre. Au cours de cette première – et dernière – saison, ce sera d’ailleurs un leitmotiv pour chaque personnage, leurs histoires nous menant plus ou moins rapidement au moment où ils vont devoir rendre ce qui leur a été donné.

Malheureusement, cela apporte un défaut de traitement entre les différents protagonistes. Certaines intrigues secondaires et tertiaires sont alors étouffées par la multitude de personnages proposés, ce qui crée un ennui à un certain point. C’est sûrement la faute à un casting trop large et trop inégal, à l’image de la relation entre Louise, Brian et Alexis.

À côté de cela, on suit l’attachement mutuel et grandissant qu’à Gavin pour Jane et Henry. Pour ce dernier, cela se traduit par une histoire de politique auquel Gavin se greffe comme un mentor, sans que cela soit ni intéressant ni significatif sur la durée. Il faut dire que Dave Annable a du mal à rendre tout cela crédible vu le peu de place qu’on lui accorde. Quant à Jane, et malgré un prétexte fallacieux (celle d’être architecte), elle crée progressivement un lien étrange avec les lieux. Elle est celle par qui le surnaturel va souvent surgir, apportant son lot de sous-intrigues sans que celles-ci soient toujours pertinentes, sa folie passagère étant ce que la série a fait de moins vraisemblable.

En effet, tout ce qui tourne autour de la mythologie du bâtiment et de sa relation avec la jeune femme a tendance à partir dans tous les sens sans qu’aucune ligne directrice ne soit donnée pour justifier tout cela. En résultent des intrigues périphériques qui semblent liées à un certain point, mais dont on n’entend plus parler par la suite, comme tout ce qui concerne Sacha, la fille disparue des Doran. Seule la toute fin, bien que trop ténue pour satisfaire, évite la frustration grâce à une mise en lumière sur ce qui rattache Jane au Drake.

Pourtant, il y avait de quoi trouver de la subtilité et des intrigues viables dans 666 Park Avenue. Vanessa Williams, qui interprète Olivia Doran, impose une certaine ambiguïté en tant que femme du Diable et aurait permis une approche beaucoup plus intéressante – si elle avait eu plus de matière – qu’un simple rapport de force entre le couple de bons et celui de méchants. Fort heureusement, le final de la saison apporte une sorte de consolation avec un changement plutôt radical et amène alors Jane et Henry à payer le prix de « leur » pacte.

Cette unique saison de 666 Park Avenue se révèle alors très déséquilibrée, tentant de nous montrer des choses, beaucoup trop, pour que le tout soit cohérent. Elle passe souvent à côté de ses bons éléments et ne parvient pas à capitaliser sur son intrigue principale, ne trouvant de l’intérêt que dans sa conclusion.

666 Park Avenue est diffusée à partir d’aujourd’hui, ce lundi 4 novembre 2013, sur Série Club à 23h00 – avec 3 épisodes d’affilée.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link