9-1-1 Saison 1 : Le manège à sensations de Ryan Murphy

12 Avr 2018 à 15:00

Nouvelle série venant de Ryan Murphy, Brad Falchuk et Tim Minear, 9-1-1 se propose de nous entrainer dans le quotidien des sauveteurs de Los Angeles. Plus précisément au sein de l’équipe de pompiers dirigées par Bobby Nash (Peter Krause), auprès du sergent Athena Grant (Angela Bassett) de la police et d’Abby Clark (Connie Britton) qui travaille pour un centre d’appel d’urgences.

Un procédural de plus ?

On attendait de 9-1-1 le souffle d’originalité que l’on aime chez Ryan Murphy et, s’il est vrai que la série ne dépoussière pas particulièrement le genre, les interventions sont toutes spectaculaires et servies par d’excellents effets visuels. Les personnages sont quant à eux beaucoup plus consensuels et bien trop peu nombreux. Il est totalement irréaliste que ce soit toujours les mêmes qui interviennent sur tous les drames qui se déroulent dans une ville comme Los Angeles… D’autant plus qu’on a l’impression qu’il n’y a pas de personnages secondaires.

Quant aux principaux, Abby (Connie Britton), Bobby (Peter Krause), Athena (Angela Bassett) et les autres, semblent à première vue très stéréotypés. Mais en même temps, c’est souvent le cas dans les séries de Ryan Murphy qui, comme dans Glee par exemple, aiment partir des gros clichés auxquels nous sommes habitués pour les faire évoluer de manière surprenante. Reste à espérer que ce sera le cas.

Mais je suis quand même optimiste car j’ai beaucoup aimé l’évolution du personnage de Buck (Oliver Stark), le petit nouveau qui aurait pu se contenter d’être le beau gosse de la bande. Il m’a surprise d’épisode en épisode et bien souvent émue.

Quant aux cinq autres, ils bénéficient d’un excellent casting qui leur permet d’être attachant sans pour le moment avoir une histoire palpitante.

Finalement, le fait que 9-1-1 s’attarde plus sur la vie privée des personnages – même s’ils sont peu – et sur les conséquences des drames auxquels ils sont confrontés chaque jour, cela lui donne une dimension différente et je n’ai jamais eu l’impression d’être face à un procédural. Ce qui a rendu 9-1-1 bien plus addictive pour moi que la récente Station 19, nouveau spin off de l’univers de Shonda Rhimes.

Bienvenue à 9-1-1 Land

Je serai tentée de comparer 9-1-1 à un parc d’attraction. On est face à un univers très coloré, très riche en émotions fortes et en même temps le manque de personnages donne l’impression d’évoluer en huis clos.

L’univers semble factice, beaucoup trop exagéré au niveau des situations rocambolesques qui s’enchaînent. On pourrait craindre que tout cela décrédibilise totalement la partie émotionnelle.

Pourtant j’ai eu l’impression que justement, face à ce déballage, les sentiments plus simples des protagonistes étaient mis en valeur. D’accord, Abby la vieille fille qui s’est mise de côté pour s’occuper de sa mère malade n’est pas un personnage transcendant en soi et est encore plus banale face au crash spectaculaire d’un avion, mais elle n’en est que plus attachante.

Au bout du compte, c’est parce qu’on a cette impression de parc d’attraction que le contraste ne dessert aucune des deux facettes de la série.

Une série à voir d’urgence ?

9-1-1 pourrait donc être un manège aux rouages plus complexes qu’il n’y parait, mais dont cette première saison bien trop courte n’a pas eu le temps de dépasser le stade de divertissement.

Mais dans ce domaine là, elle réussit tout à fait son pari car l’on ne s’ennuie jamais  et on ne peut qu’avoir envie de faire un tour de plus ! Addiction entretenue par des épisodes qui se terminent souvent sur un suspense introduisant les événements du suivant.

Grâce à d’excellentes audiences, 9-1-1 a rapidement été renouvelée pour une seconde saison qui devra corriger les erreurs de jeunesse de la première. En espérant que Connie Britton sera de retour, l’actrice n’ayant apparemment signé que pour cette première saison.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires