90210 - And away they go (2.11)

Silver enterre sa mère, Annie voit Jasper en cachette, Adrianna décide d’arrêter la drogue et Liam est enfin prêt à se venger de Jen.

Après des semaines à faire tirer ses intrigues en longueur, 90210 passe à la vitesse supérieure et c’est légèrement déroutant. C’est que pour une fois il se passe beaucoup de choses, trop d’ailleurs, ce qui donne à l’épisode un côté assez indigeste.

Le gros de l’épisode est occupé par l’opération anti-Jen menée par Liam et sa clique et c’est du grand n’importe quoi. Courses de chevaux à l’hippodrome, foulard Hermès et collier Tiffany pour appâter Naomi, parapluie coloré pour Dixon et faux serveur à l’accent anglais, le gang se croit dans Mission Impossible, on s’attend presque à ce que le portable de Liam s’autodétruise dans les cinq secondes. La chute tant attendue de l’horrible Jen a finalement lieu et elle n’est pas aussi explosive que ce qu’on était en droit d’espérer. Bien sûr Naomi pleure et chasse sa vilaine sœur, mais pas de cri, pas de coups, pas d’esclandre. Même la rupture du couple Ryan/Jen manque de panache. Le brave professeur, informé par Dixon lors d’une ellipse frustrante, n’a pas l’air bien meurtri par la trahison de sa belle. C’est une fin sans éclat et sans saveur pour l’une des intrigues majeures de cette première moitié de saison. Conséquence inévitable, Naomi se rend compte que Liam a été manipulé, mais le temps a passé et le pauvre garçon se retrouve maintenant coincé dans un nouveau triangle amoureux entre Ivy la surfeuse tellement cool et Naomi la princesse trahie. C’est dur d’être un ado.

Après avoir poussé Navid dans les escaliers l’épisode précédent, Jasper se demande si sa victime se souvient de quoi que ce soit, mais Navid n’a rien vu et passe l’épisode sur son lit d’hôpital. Forcément avec son ex à l’hosto, Adrianna se rend compte que non, vraiment, la drogue c’est mal et qu’elle doit arrêter parce qu’elle l’aime toujours et qu’elle veut qu’ils restent amis. Cette fille est une girouette sans aucune consistance et ses malheurs nous donneraient plutôt envie de rire.

Là où on rit moins en revanche, c’est avec cette pauvre Silver, complètement abattue par la mort de sa mère. Secondée par une Naomi qui se révèle une amie épatante, contrairement à Adrianna la toxico, Silver trouve le moyen d’assister  à une course hippique, de se réconcilier avec Dixon, d’embrasser Teddy dans une scène  ô combien prévisible et de consoler Naomi après la trahison de sa sœur. Pour quelqu’un qui a enterré sa mère le matin même, c’est un peu énorme. Il faudrait peut-être dire aux scénaristes qu’ils n’ont pas à s’inquiéter pour l’avenir de la série, elle a reçu une commande pour une saison complète ! A l’image de Liam, Silver ne va pas tarder à se retrouver coincée entre son ex à chapeaux ridicules et son tennisman Casanova. Ca doit être le cinquième triangle depuis de début de la série, au rythme où vont les choses, tout le monde se sera passé dessus d’ici la fin de la saison prochaine.

Après l’épisode de la semaine dernière qui tournait principalement autour d’elle, Annie est forcément reléguée à l’arrière-plan cette fois-ci. Ses parents refusent toujours qu’elle voie Jasper du coup, elle leur ment et le voit en douce. N’importe quel ado en aurait fait autant. Seul changement notable pour Miss Kansas, sa réconciliation (très mal amenée) avec son frère qui s’excuse d’avoir cru qu’elle avait couché avec Liam la fin de saison dernière. Ca rigole et ça se pousse du coude, il ne reste plus qu’à réconcilier parents et enfants pour que la famille Wilson soit à nouveau le prototype parfait de la petite famille nucléaire. Le terrain est donc maintenant dégagé pour régler le cas Annie la semaine prochaine et démarrer sur de nouvelles bases à la rentrée.

Même sans avoir aucune attente, 90210 parvient à décevoir et cet épisode prouve, si besoin était, que la série ne sait définitivement pas gérer la tension dramatique. Ça promet pour les épisodes à venir !

avatarUn article de .
2 commentaires