Pour vendredi soir, Annie et Dixon ont des plans, mais ils sont bousculés quand leurs parents leur annoncent qu’ils vont faire une soirée familiale, dans le but de passer un peu de temps ensemble. C’est alors bowling, et les deux invitent leurs amis. Dixon propose à Silver de les rejoindre et c’est l’occasion rêvée pour elle, qui cherche désespérément à ne pas passer du temps chez elle. L’équipe de sport de Dixon avait prévu une soirée film et ils le retrouvent sur place. Dans le cas d’Annie, elle s’arrange avec Ty pour que leur rendez-vous puisse quand même avoir lieu. Tout ne tourne pas comme ils l’espéraient…

C’est peut-être moi, allez savoir, mais j’ai eu la sensation d’être devant Beverly Hills. The Old School. Je ne pense pas que Jackie Taylor soit la seule responsable de cela, même s’il est évident que pour les débuts, ils font beaucoup d’effort pour mettre une certaine continuité, assez bien gérée, avec l’ancienne série.

Alors, tiens, je vais commencer par cela ! Kelly sort toujours avec celui qui est le seul professeur du lycée huppé de BH, Ryan Matthews. L’intérêt de cette storyline est d’étoffer le passé de Kelly, tout en jouant la carte du mystère. C’est une maman épanouie, mais le papa, lui, il n’est pas là. Or, il se trouve que c’est quelqu’un de sa jeunesse, avec qui elle est sortie. Et par un soir de chaleur d’été, ils se sont retrouvés, et… Je ne vais pas faire un dessin, non mais oh !  En attendant, le papa, il a laissé fiston a maman car bon, voilà, il n’y a rien de mal à cela, ce n’est pas comme si c’était voulu et tout le tralala, et là-dessus, cela ne gêne pas Kelly le moins du monde, par contre, Jackie Taylor est toujours aussi agréable et pleine de bonnes paroles, avec un verre à la main. Kelly s’intègre bien mieux à l’histoire ici, et le rapprochement avec Silver pourrait même servir à solidifier sa présence. En plus, on peut même ouvrir les paris pour deviner qui est le père de l’enfant.

Silver a donc une mère alcoolique, et elle essaie de tout faire pour ne pas être chez elle. Et Dixon, il aime bien Silver. C’est quand même le nouveau Brandon, on ne va pas le laisser sans petite amie pendant toute une saison ! Enfin, je vais peut-être un peu vite en besogne, mais on semble partir dans cette direction. Surtout que Dixon, il sait ce qu’elle traverse, il n’a pas toujours vécu au pays des Bisounours. C’était donc le moment rappel du passé de Dixon, qui servira sûrement dans l’avenir pour une trame scénaristique.

Les Bisounours – soit les Wilson – ils sont merveilleux. C’est des parents cool, beaux, sexys et qui aiment leurs enfants. Et ils leur rendent bien, même quand ils font ce qu’il ne faut pas. Enfin, ils sont mignons, ils invitent les Pupples à leur bowling party ! C’est ambiance bonne enfant, et sérieusement, le tournage de Nine 0 Two One 0, il ne doit pas être éprouvant.

Car il nous faut une couche de dramatique, et ce n’est sûrement pas Ty qui décide de laisser Tenderheart Bear sur le bas-côté de la route qui va nous l’apporter, donc c’est Naomi qui découvre la vérité sur son papounet : il trompe mummy. Et elle le sait ! Le choc ! la vie merveilleuse de Naomi s’évanouit. Si les jeunes ont des réactions assez extrêmes (ils sont jeunes, riches et ils aiment le mélo, on n’y peut rien), le profil parental est jusque-là assez bon, et les Clark ne font pas défaut.

C’est décontraction et un peu trop de bons sentiments, mais c’est ça l’esprit Nine 0 Two One 0 !

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire