90210 – Sit down, you're rocking the boat (2.03)

La guerre entre Annie et Naomi continue et Silver se retrouve prise entre les deux, Navid fait ses excuses à Adrianna pour sa jalousie et essaye de copiner avec Teddy, Dixon décide de trouver son clone féminin et le couple Wilson connaît quelques petits accrochages.

Chaque série pour ados tend à illustrer le même propos : les lycéens forment une espèce cruelle. La preuve avec Annie, devenue la risée du bahut, pour laquelle on aurait presque de la peine si elle ne se transformait pas en version paysanne de Naomi par esprit de vengeance. Parce qu’il n’y a qu’une seule Naomi Clarke et il est évident qu’Annie n’a ni la classe ni le talent pour jouer les pimbêches. Elle réussit néanmoins à faire pleurer sa rivale, ce qui permet à Naomi de montrer qu’elle aussi a des émotions sincères. Comme dans toute grande poufiasse, il y a un cœur sensible qui sommeille.

Silver, dommage collatéral du conflit entre ses deux amies, essaye de grandir en se montrant la plus mâture possible face à Dixon, qui joue les mythomanes de service pour impressionner une Djette fan de sports qui rit à tout ce qu’il dit même quand ce n’est pas drôle. Ça doit venir du chapeau. Mais grandir est un processus complexe comme nous aurons appris des années de séries WB et Silver a encore du temps devant elle, certainement autant que de séances pour retirer son fameux tatouage ‘Dixon’.

Comme il est désormais de coutume, la petite clique de West Beverly High se retrouve à une fête, cette fois sur le bateau du père de Teddy. L’occasion pour Annie de se mettre Liam à dos en l’entraînant dans un mensonge énorme pour blesser Naomi. Du coup, Liam n’est pas content et se réfugie dans son atelier bricolage où il étale des plans de bâtiment devant lui. Chacun gère sa colère comme il peut.

Du côté du couple Adrianna/Navid, ce qui devait arriver, finit par se produire. Navid veut se montrer raisonnable et civilisé avec Teddy, l’ex d’Adrianna, et la jeune fille y voit le signal pour s’autoriser à retomber dans ses bras. À Beverly Hills, comme ailleurs, les filles sont difficiles à suivre. Et dire que pendant ce temps, le pauvre garçon a le mal de mer, ce qui est certainement une subtile métaphore pour nous indiquer que son cœur ne tardera pas à être brisé.

Comme nous sommes dans une série pour ados, la place n’est pas vraiment énorme pour les intrigues parentales. La semaine dernière, c’était Jen et le professeur Matthews, aujourd’hui ce sera Harry et Debbie Wilson. Comme il trouve madame laxiste et qu’elle lui reproche de toujours voler à son secours comme si elle était incapable de gérer Annie la pénible, Harry se dit qu’aller confier ses problèmes conjugaux à Kelly serait une bonne idée. Bien sûr, il faut toujours impliquer une autre femme lorsqu’on a des soucis avec la sienne !

Si l’épisode ne se concluait pas de façon si abrupte, sur un cliffhanger qui n’en est même pas vraiment un (franchement, qui se soucie de savoir que Dixon va découcher avec sa Djette), il pourrait presque être bon, ce qui est beaucoup dire pour 90210. L’intrigue continue de se mettre gentiment en place et on peut déjà dire, au terme de ce troisième épisode, qu’il y a clairement une amélioration par rapport à l’an dernier. On croise les doigts pour que ça dure.

avatarUn article de .
2 commentaires