Harry apprend que la responsable de théâtre ne va pas pouvoir diriger la comédie musicale. Tabitha se propose en remplacement. Son comportement conduit Annie à demander à son père de trouver quelqu’un d’autre, et c’est Brenda qui prend la suite.
Dixon abime accidentellement la voiture d’un gars à l’école, et il décide de payer de sa poche, ayant entendu ses parents parler de difficultés financières. Il va donc travailler au Peach Pit pour gagner de l’argent.
Naomi décide de rencontre la maitresse de son père, alors qu’Ethan propose un rendez-vous à Annie.

Annie-Tenderheart Bear apprend la dure loi de la vie romantique étudiante. Elle espère avoir un rendez-vous avec Ethan, mais Silver lui dit de lâcher l’affaire, le couple est dans une ‘Bubble’  (d’où le titre de l’épisode), et que les autres y sont exclus. So hard for Tenderheart Bear qui va l’apprendre à ses dépens. Pour le coup, elle va lâcher Flambynou, et il a beau être riche et sans charisme, il n’aime pas se faire lâcher comme une vieille chaussette. Alors quand elle va réaliser son erreur, elle va venir ramper, mais non ! Il va falloir plus que des cookies (je les aurais bien mangés moi, personnellement), le baiser sera plus efficace. Alors, après quelques égarements du cœur, Annie a enfin fait son choix.

Dixon-Good Luck Bear, quant à lui, se fait draguer et casse un rétroviseur. C’est comme ça qu’ils se retrouvent à bosser au Peach Pit, repère du coin, là où Brandon a sévi pendant des années. Mais, le Pitch Pit après la nuit existe-t-il toujours ? Personne ne va-t-il danser la nuit dans l’endroit huppé de Nine 0 Two One 0 ? En plus de ne même pas se faire disputer par le paternel pour avoir dissimulé le fait qu’il a abimé une voiture, Silver lui demande quand il va se décider à l’inviter à sortir. Même pas la peine de se fatiguer, tout lui tombe dans le bec !

Si les Wilson-Care Bears sont une famille de joyeux lurons (je n’y peux rien, ils ont toujours la banane!), the best is grandma, qui nous offre de sacrés moments de rigolades, surtout au tout début !

Loin de chez eux – enfin pas vraiment – Shannen Doherty n’a qu’à bien se tenir, AnnaLynne McCord lui fait concurrence sur le plan de la performance. Elle passe de l’expression sévère à la pseudocrise de nerfs existentiels, car voyez-vous, oh mon dieu, Daddy trompe Mummy et cette dernière n’en a que cure. Les Somaliens peuvent crever, moi dans mon palace, un drame se déroule. Alors, car on se complet dans le malheur, au lieu dans parler à la figure paternelle, elle bassine sa mère et va voir la maitresse. Tous ces vagabondages lui font réaliser qu’elle aime bien ce brave Ethan. Ce n’est pas grave, il l’a trompé. Le parallèle avec Papa-Maman est de toute façon complètement inexistant, pourquoi le ferait-elle ? Ce n’est pas comme si elle faisait fonctionner l’organe du cerveau de temps à autre.

Du côté des adultes, l’information de l’épisode, ce qui a servi à la campagne promotionnelle, c’était qu’on allait découvrir qui était le père de l’enfant de Kelly. Et Oh.. My…God.. No Surprise. Oki, je vous explique, pour moi, il n’y avait que deux pères potentiels, because, on n’allait pas prendre un inconnu, non quand même, il ne faudrait pas pousser. Alors, c’était soit Brandon, soit Dylan. Mais, on n’allait quand même pas détruire la réputation de Brandon, alors c’est Dylan ! Bien sûr, on ne va pas le voir dans la série, et alors ?

Pour le mot de la fin, c’était plutôt fun. La bonne ambiance est toujours là et c’est toujours sans aucune prise de tête. Mais si quelqu’un pouvait balancer Naomi dans les orties, ce serait un grand soulagement.

En bonus, la vidéo où l’on apprend qui est le père du fils de Kelly, merci la CW :

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire