90210 – To New Beginnings! (2.01)

C’est la fin de l’été pour les étudiants de West Beverly High. Naomi essaye d’oublier Liam dans les bras d’un homme qui a l’âge de son père, Silver a rompu avec Dixon et Adrianna a le baby blues. Quant à l’innocente Annie, désormais Annie-la-balance, ses nerfs sont plutôt à vif depuis son délit de fuite.

Le cliffhanger de la fin de saison dernière était plutôt convenu entre le triangle amoureux de Silver et l’accident d’Annie. La saison, d’ailleurs, manquait singulièrement d’originalité. C’est ce dont les scénaristes ont du se rendre compte, la preuve avec ce season premiere, qui, s’il n’est pas toujours à la hauteur, est tout de même bien au-delà de ce à quoi on pouvait s’attendre.

Dès le début, pour peu qu’on se décide à regarder la scène avec un certain second degré, le ton est donné. Naomi court sur la plage au ralenti pour se jeter amoureusement dans les bras de son nouvel amant. Kitsch mais amusant. Dès lors, l’épisode sera émaillé de ce genre de scènes qui exploitent à la perfection les corps court-vêtus de nos trois nymphettes : Ade, Silver et Naomi. 90210 se prend pour Charlie’s Angels à la plage et semble enfin assumer la plastique de ses actrices.

Au rayon des nouveautés, premier changement et non des moindres, les Wilson ont déménagé. Exit la somptueuse villa de Tabitha et place à une grande maison à deux étages. Les derniers vestiges du personnage de la grand-mère disparaissent, elle qu’on avait laissé sur un tournage de film de quelques semaines dans le nord, semble avoir trouvé un show à Vegas. Il y a fort à parier que mamie cocktail ne reviendra plus et ne sera plus jamais évoquée. La série essaye de se débarrasser de ses ratés de l’an passé comme elle peut.

De la même façon peu satisfaisante, Ethan disparaît sous le prétexte fallacieux de vouloir soigner son cœur blessé dans le Montana. Les ados peuvent être si mélos quand ils s’y mettent. L’occasion d’introduire un nouveau playboy, Teddy, qui arrive, mine de rien, à se lier de façon différente avec chacun des personnages, ce qui rend la révélation finale d’autant plus intéressante que chacun peut sensiblement se retrouver embarqué dans l’intrigue.

Autre nouveauté, mais qui fonctionne, le nouveau générique et sa façon originale d’écrire les 5 chiffres de la série jusqu’au fameux 90210 tracé sur le sable.

Du côté de l’histoire, hormis l’intrigue d’Annie, l’épisode est très sentimental et comme Silver et Dixon joue – encore – à « je te veux / moi non plus« , c’est au tour d’Adrianna et Navid de porter la casquette du couple béni-oui-oui. Echaudée par des années (!) de relations sexuelles, Ade préfère attendre avant de passer à l’acte parce que, c’est bien connu, le sexe amène toujours des complications dans un couple, surtout à 16 ans sur la CW. Navid encaisse en grinçant des dents à l’idée de devenir le prochain Dawson.

Naomi assume le côté comique de l’épisode avec ses péripéties amoureuses et ses sous-entendus sexuels permanents. AnnaLynne McCord est la star de l’épisode et vu la façon dont la caméra la suit, celle de la série aussi. Il faut dire qu’elle est bien aidée par la prestation toujours aussi moyenne de Shenae Grimes. Cette pauvre Annie rumine son délit de fuite seule dans son coin et on a du mal à la sentir concernée par les conséquences morales de son geste. Puis elle se brouille avec son frère dans une scène qui donnerait presque envie d’en prendre un pour taper sur l’autre et, pour couronner le tout, finit par faire n’importe quoi avec le premier venu. Le sadique en moi savoure déjà ses déconvenues à venir.

Le retour de Liam en fin d’épisode permet de boucler les choses et de lancer définitivement cette nouvelle saison. Reste à espérer qu’il saura être un meilleur Dylan McKay que ne l’était Ethan la saison dernière.

Au final, un épisode de rentrée qui tient la route et nous plonge dans le bain sans nous brusquer. Tout cela reste évidemment très léger, c’est un soap pour ados après tout, mais avec un peu de chance la saison pourrait réserver quelques bonnes surprises.

avatarUn article de .
3 commentaires