90210 - Unmasked (2.07)

Naomi est partagée entre son histoire par intérêt avec son écolo et son attirance pour son colocataire, Liam entre en compétition avec la nouvelle recrue de l’équipe de surf, la relation entre Dixon et Sasha connaît quelques accrocs tout comme celle entre Harry et Debbie. Et Silver trouve une oreille attentive inattendue en la personne de Teddy.

Erreur de calendrier pour l’épisode du jour, la série fête Halloween en se focalisant sur… ses couples.

Cette pauvre Silver a le poids du monde sur ses frêles épaules : une mère mourante, une sœur qui refuse de s’en mêler, des copines qui ne la comprennent pas, des profs qui lui donnent des devoirs et un binôme qu’elle ne supporte pas, à savoir Teddy. Mais comme dans toute bonne comédie romantique, ce type si sûr de lui au sourire carnassier cache un garçon fragile qui a souffert. Et voilà le couple en devenir qui frappe dans des balles de tennis pour extérioriser la colère et la peine. C’est beau comme du Marc Lévy. Et c’est aussi bien écrit !

Pendant ce temps Naomi continue à jouer les écolos auprès de Richard, le fils de la doyenne de l’université. Pour mon plus grand plaisir, la série va à contre-courant de l’engouement général pour l’écologie et fait de Richard un type crasseux (économie de l’eau oblige) et profondément ennuyeux. Ce n’est pas très subtil, mais c’est aussi assez peu politiquement correct. Mais comme l’intrigue concerne Naomi, Miss Superficialité, on ne peut pas non plus crier à la subversion. Surtout que la jeune fille largue son faux petit-ami pour les cuisses musclées de son colocataire.

On continue le tour de romances clichées avec la jolie surfeuse féministe et le bad boy au cœur tendre. Ivy fait ses premiers pas dans la série et offre enfin quelque chose à faire à ce pauvre Liam dont les tentatives pour récupérer Naomi n’ont finalement jamais rien donné. 90210 joue à fond la carte Sea, Surf & Sun avec exploits sportifs, mecs torse nu et soleil écrasant sur plage de sable fin. C’est tellement vu et revu qu’on pourrait presque réciter les dialogues des personnages avant qu’ils sortent de leur bouche.

Annie, de son côté, s’encanaille aux côtés de son psychopathe qui se prend pour un grand réalisateur et l’encourage, par amour de l’art, à voler une voiture. On sait tous comment ça va finir, ce qui veut dire qu’il faudra encore supporter une crise de larmes d’Annie.

Décidément, l’épisode n’en finit pas dans sa thématique du couple, Dixon qui pleurnichait pour récupérer Sasha, se demande si le côté secret de l’histoire en vaut véritablement la peine. Ce garçon à la consistance d’une huître ! C’est que la jolie Djette se sent bien vieille par rapport à un Dixon qui ne comprend même pas ses références à Dawson. Pour le coup, moi aussi. Évidemment, 90210 oblige, les ruptures ont toutes d’atroces conséquences et la série de mettre à nouveau les deux pieds dans le plat avec une nouvelle grossesse non désirée. Sérieusement, ces gosses n’ont jamais entendu parler de préservatifs ?! À moins que ce ne soit un message des ligues ultra pour prôner l’abstinence.

Et tandis que leurs enfants viennent grossir les statistiques des délinquants et des parents mineurs, le couple Wilson continue de sombrer. Les hommes devraient pourtant savoir que mentir à leur femme, même par omission, finit toujours par leur retomber dessus.

On approche du premier tiers de la saison et la série semble faire du surplace, l’épisode se perd dans des histoires de couples sans originalité et, pire, a recours aux mêmes ficelles scénaristiques que l’an passé. On reste encore et toujours dans l’expectative et c’est lassant.

avatarUn article de .
0 commentaire