90210 - Wild Alaskan Salmon (2.06)

Ade rompt avec Navid, Annie continue de se rapprocher de Jasper, ce qui n’est pas vraiment du goût de Mark, Jen a une nouvelle combine pour soutirer de l’argent à Naomi et Harry passe l’épisode à se ridiculiser.

90210 ne fait pas dans la légèreté cette semaine avec le cancer de la mère de Silver qui est certainement l’intrigue la mieux maîtrisée de l’épisode, ce qui n’est pas très dur vu comme le reste frôle le grand n’importe quoi. C’est l’occasion pour Jennie Garth de retrouver les devants de la scène et les différentes scènes entre Jackie et ses filles sont assez réussies. Un véritable effort a été fait du côté des dialogues, à moins que je me contente de peu, ce qui est toujours possible.

En ce qui concerne le reste des filles, c’est le bal des ravissantes idiotes. Adrianna, dont on aurait pu penser qu’abandonner son bébé en fin de saison dernière l’aurait fait grandir, cède bêtement à ses hormones et rompt avec Navid pour se jeter dans les bras de Teddy. En brave gourde qu’elle est, elle se dépêche de se vendre par texto à son bellâtre qui la refroidit en lui disant clairement que le côté relationnel de leur histoire ne l’intéresse pas vraiment. Un goujat honnête, c’est rafraîchissant. Évidemment comme Adrianna est une cruche dans l’âme, elle court retrouver Navid en espérant le reprendre ni vu ni connu, mais c’était sans compter sur la solidarité masculine. Navid apprécie moyennement d’avoir été pris pour un abruti et Ade n’a que ses yeux pour pleurer, ce qui est de loin le point le plus satisfaisant de l’épisode.

Jen continue d’abuser de la crédulité de Naomi, dont on se demande si elle a des limites. Cette fois elle réussit à lui extorquer plusieurs milliers de dollars, soi-disant pour payer un avocat dans son divorce avec son baron français, pour mieux les investir dans un… cheval. Heureusement d’ici quelques semaines la série nous révélera que Jen est une sorcière qui a le pouvoir de lobotomiser les gens et les frères Winchester viendront la décapiter. Plus aucune intrigue à ce stade ne pourrait me surprendre.

Difficile de parler d’idiotes sans mentionner Annie. Comme si flirter avec le neveu de son délit de fuite n’était pas suffisant, la paria du lycée se fie aux bons conseils de Mark, le type qui a pris des photos d’elle à moitié nue pour les exposer à tout le monde. Et pour le remercier de sa gentillesse, Annie accepte de sortir avec lui. Il n’y a bien qu’elle pour être étonnée lorsqu’il se jette sur elle plus tard. Heureusement, avoir son rôdeur personnel est parfois une bonne chose et Jasper vole au secours de sa dinde. Bien sûr comme Annie a un karma pourri, son preux chevalier est un serial killer en puissance.

Pendant que ces demoiselles perdent leurs neurones, les garçons eux… ne font rien. Une scène inutile nous montre que Dixon sort toujours avec sa vieille Djette, Liam a un secret caché sous un drap et Navid pleurniche parce qu’il s’est fait larguer au restaurant en parlant de saumon et crevettes. C’est donc à Ryan et Harry d’assurer le quota testostérone de l’épisode. Pour un homme responsable sensé diriger un lycée, Harry manque légèrement de retenue et joue les wingman de Ryan en se soûlant dans un bar et en pleurant sur l’épaule du jeune professeur aussi consterné que nous. Tout ça pour au final se tromper de prénom en rentrant auprès de sa femme, rien que Friends n’ait déjà fait, en plus drôle bien sûr.

Tout ça fleure bon le remplissage et on attend encore et encore, que Naomi découvre la vérité, qu’Annie se fasse trucider sur le parking du lycée et que Kelly devienne la maîtresse de Harry, n’importe quoi pourvu que quelque chose se passe.

avatarUn article de .
2 commentaires