A To Z : La rencontre (« A » is for Acquaintances – pilote)

A To Z : La rencontre (pilote)

Andrew travaille pour un site de rencontre. Zelda est avocate. Il est romantique, ce qui n’est pas son cas à elle, mais ce ne sont justement plus leurs différences que leurs similitudes qui les pousseront l’un vers l’autre. Voici leur histoire.

Nouvelle comédie romantique de NBC, A to Z est une création de Ben Queen qui se propose de nous entrainer dans une histoire d’amour, de son début à la fin. Plus précisément, comme Katey Sagal nous le spécifie en voix-off dans ce premier épisode, ils seront ensemble durant 8 mois, 3 semaines, 5 jours et 1 heure, ce qui est approximativement le temps d’une saison.

Il est donc nécessaire de commencer par les présentations, puis par la rencontre, ce que ce pilote s’active à mettre en place sans tarder. Nous allons ainsi ainsi être confrontés aux stéréotypes dans lesquels Andrew Lofland, le romantique qui écoute Céline Dion, et Zelda Vasco, l’avocate anti-relation sentimentale, vont être amplement installés. L’idée est bien entendu de les opposer pour mieux les rapprocher, ce qui se révèle être rapidement fatigant. Il faut dire que la structure narrative de la première moitié de ce pilote parait être avant tout développée pour injecter de la fraicheur et de la spontanéité et délivre, à la place, de la lourdeur et des clichés.

Néanmoins, A to Z finit par décoller une fois que les bases sont posées et qu’Andrew et Zelda ont eu leur premier rendez-vous catastrophique. Nous savons forcément comment cela va tourner, mais les conversations avec les meilleurs amis et l’utilisation de scènes qui nous éloignent de la partie romance permettent à ce premier épisode de trouver un rythme plus engageant et de faire un peu rire – même si le gag sur Back To The Future avec l’apparition inspirée de Lea Thompson est totalement hors sujet.

Il devient en tout cas évident que la principale force de cette romance est le casting. Ben Feldman et Cristin Milioti ont une réelle alchimie à l’écran qui donne de la crédibilité à ce couple dans lequel on nous demande de nous investir. Sans ça, A to Z n’avait de toute façon aucun avenir. Malgré tout, il n’est pas dit à ce stade si cela sera suffisant pour donner envie de poursuivre durant pratiquement 9 mois en leur compagnie. Leur relation se devra d’être mouvementée pour compenser la fine, mais solide, couche de guimauve qui enrobe cette relation et qui la rend légèrement trop cinématique et pas assez naturelle.

Globalement, A to Z vise les amateurs de romance et ne cherche pas trop à offrir plus à ceux qui ne sont pas trop réceptifs. C’est rapidement établi et cela est quelque peu regrettable, car l’énergie qui finit par ressortir de ce pilote avait de quoi séduire s’il y avait un peu plus à en retirer.

Cette critique du pilote de A to Z a été publiée une première fois le 20 aout 2014 et est aujourd’hui remise en avant à l’occasion de la diffusion sur NBC.
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link