Agents of SHIELD : Liberté, Egalité, Fraternité (3.14)

agents-of-shield-saison-3x14

Mack se retrouve dans une situation compliquée quand la présence de son frère vient compromettre son travail pour le S.H.I.E.L.D. Pendant ce temps, Coulson remet en cause les allégeances de Lincoln alors que May et Simmons s’allient pour retrouver Lash.

Il est intéressant de voir que Watchdogs, malgré l’ennui qui en découle, reste l’un des épisodes les plus solides de cette saison. Cela est dû en partie aux thématiques abordées, et au fait que Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. tacle enfin le problème narratif que représente Mack (Henry Simmons) et Lincoln (Luke Mitchell). Bien sûr, il apparaît clair que l’épisode n’est là que pour préparer le terrain pour l’arrivée prochaine de Captain America : Civil War. Seulement, les scénaristes s’en servent pour une bonne cause et ne tombent pas dans de la publicité vaine.

Ce qui est intéressant est que la « mission » de la semaine est liée aux thématiques inhérentes au récit concernant la peur de l’autre et par extension ce sur quoi se base la stratégie de l’Hydra. Le parallèle s’étend bien entendu à ce que devrait aborder Captain America : Civil War, tout en résonant avec les événements des derniers films Marvel et plus généralement avec certains arguments de la politique américaine. Cela aide sans conteste à créer un climat beaucoup plus engageant pour la suite et dont les enjeux sont clairs.

Cependant, le plus important se trouve être dans les conséquences du départ de Bobbi et Hunter. Mack obtient enfin des développements qui creusent son personnage dans le bon sens. Sa relation avec son frère est un procédé un peu facile, mais fonctionne assez bien avec le reste. Cela permet surtout de jouer sur l’humanité de Mack qui est probablement son point fort et la clé pour comprendre sa place dans l’équipe. Daisy résume d’ailleurs avec peu de mots ce qu’il représente lors de sa discussion avec Ruben (Gaius Charles).

Le problème est que si le personnage de Mack est approfondi dans le bon sens, cela n’est pas le cas pour Lincoln. La question de ses allégeances était un point qu’il fallait aborder tôt ou tard. Coulson énonce alors clairement que sa présence est uniquement justifiée par celle de Daisy. D’une certaine façon, il est possible de voir cette réflexion comme un clin d’œil à ce que les spectateurs ont pu dire à son sujet. Lincoln est au mieux un accessoire romantique. Il serait judicieux que les prochains épisodes lui offrent le matériel nécessaire à une meilleure définition de sa place dans l’équipe.

Finalement, Watchdogs se révèle être un épisode loin d’être déplaisant, mais qui manque d’un certain dynamisme. Marvel’s agents of S.H.I.E.L.D. prouve tout de même avoir compris qu’il était nécessaire de se concentrer sur les membres de l’équipe délaissés pour combler le vide laissé par Bobbi et Mack. Maintenant que cela est fait, il est temps que l’ensemble mette se recentre autour des enjeux présentés pour prendre de l’ampleur.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link