Agents of SHIELD saison 4 frappe avec force et efficacité avant d’entrer en pause

Avec l’arc LMD, Agents of SHIELD délivre l’une de ses plus intéressantes intrigues à ce jour. Bien que les thématiques concernant les intelligences artificielles et les réalités virtuelles soient des passages obligés dans la science-fiction ces derniers temps, cela n’enlève en rien le panache et l’ambition dont l’équipe créative de cette saison 4 fait preuve. À vrai dire, l’après-Ghostrider est une véritable réussite qui ne cesse de surprendre.

De toutes les autres créations se basant sur l’univers Marvel pour le petit écran, Agents of SHIELD est probablement la seule qui fonctionne sur la formule du rebondissement à la chaîne et qui embrasse sans hésitation son appartenance au monde du comics. Tout n’est pas respecté à la lettre, mais l’ensemble se goupille d’une telle façon qu’il est impossible de ne pas reconnaître la passion de l’équipe derrière la série. L’évolution que le show a connue s’est faite de manière ascendante et il est franchement dommage qu’à ce stade, les audiences placent l’équipe de Coulson face à une possible retraite anticipée.

L’épisode 15 n’est pas une conclusion à l’arc LMD, mais poursuit le bouleversement de statu quo amorcé dans l’épisode 14. Jed Whedon, qui scénarise et réalise, décide à la place d’enfoncer ses personnages dans une situation sans espoir pour tirer le meilleur partie de sa veine émotionnelle. Il n’est alors pas étonnant de découvrir que l’épisode se concentre en grande partie sur Simmons et sa relation avec Fitz (Ian de Caestecker) pour redéfinir les enjeux nécessaires pour la suite.

Elizabeth Henstridge a prouvé par le passé être capable de dépasser son rôle de scientifique attendrissante pour s’approprier un matériel plus sombre et chargé émotionnellement. Cet épisode ne la voit pas déroger à la règle et elle délivre présentement l’une de ses meilleures prestations. Il faut dire que Simmons est un personnage pour lequel il n’est pas difficile d’avoir de l’empathie, mais la voir affronter une situation si complexe et prendre des décisions qui la marqueront probablement longtemps est loin d’être une chose aisée.

D’un autre côté et en parallèle de l’action qui occupe les membres du SHIELD, cet épisode 15 vient poser la question de ce qui forge une personne. AIDA (Mallory Jensen) est clairement une variable incontrôlable depuis qu’elle s’est emparée du Darkhold et ce n’était qu’une question de temps avant que son programme ne deviennent un problème pour Radcliffe. Si la résolution de leur alliance malsaine n’est pas vraiment une surprise, elle apparaît comme la possibilité la plus censée quand on comprend les mécanismes qui les motivent.

Ceux-ci sont d’ailleurs explicités à travers les considérations de LMD May qui n’a pas été programmé comme les autres. Son statut de remplaçante parfaite de l’agent May (Ming Na Wen) la pousse à voir le désir de Radcliffe (John Hannah) d’éradiquer la souffrance et les regrets comme une erreur critique. L’idée que l’être humain est ce qu’il est grâce aux erreurs commises et à ses souffrances passées a beau être une idée existentialiste sombre, elle n’en reste pas moins pertinente et n’est pas sans faire écho à une part sociale de notre actualité.

Finalement, cet épisode 15 de la saison 4 d’Agents of SHIELD est probablement le meilleur épisode que la série nous a délivré jusqu’à présent. En plus d’une voie scénaristique grisante et qui ne rechigne pas devant une noirceur et une prise de risque assumée, la série capitalise sur des acteurs capables d’embrasser le matériel pour en dévoiler tout le potentiel. Avec de tels retournements de situations avant la pause, il est désormais certain que la suite ne fera pas dans la demi-mesure.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link