Agents of SHIELD : Les superhéros de l’ombre de l’univers Marvel

En 2013, Marvel profite de la visibilité offerte par le film Avengers pour étendre son influence du grand au petit écran. Son premier bébé télévisuel est Agents of SHIELD avec, aux commandes du projet, l’homme derrière ce récent succès au box-office, Joss Whedon, en compagnie de Jed Whedon et Maurissa Tancharoen. Malheureusement, les attentes élevées, une écriture feignante et d’importants problèmes de rythme auront raison de cette première saison et provoquent un important rejet du public.

Plus de cinq ans plus tard, la roue a tourné. Marvel a renié Joss Whedon et Agents of SHIELD est la dernière série du MCU encore à flots. Comme quoi, tout arrive ! Cette cousine éloignée, légère et décomplexée des séries Marflix s’intéresse à une équipe d’espions du SHIELD, reprise en main par l’agent Phil Coulson (Clark Gregg) quelques mois après la bataille de New York qui l’avait laissé pour mort.

Le SHIELD qui tient pour Strategic Homeland Intervention Enforcement Logistics Division (ils aiment leurs acronymes) est une agence de renseignement, d’intervention et de contre-terrorisme à autorité supranationale. L’équipe de Coulson est plus spécialisée dans les cas et ennemis un peu particuliers, dans le but d’assurer la protection de la Terre des menaces paranormales et extraterrestres.

Pour l’aider à diriger son équipe, Coulson recrute Melinda May (Ming-Na Wen), une pilote hors pair et une experte en arts martiaux reconnue et redoutée. Alliée indéfectible de Coulson et mentor pour les petits nouveaux, elle est devenue avec le temps l’un des personnages féminins les plus intelligemment écrits de la télévision.

Elle n’est pas la seule héroïne badass de l’équipe qui adopte également Skye (Chloe Bennet), une hackeuse de talent rattrapée par ses mystérieuses origines. Pour ce qui est de la caution technique — et british —, le SHIELD peut compter sur Leo Fitz (Iain De Caestecker) et Jenna Simmons (Elizabeth Henstridge), respectivement ingénieur et biochimiste, qui délaissent rapidement leur étiquette de sidekicks pour devenir de vrais agents de terrains. Leur duo devient vite l’atout charme d’Agents of SHIELD, un couple moderne, attachant et rafraîchissant.

Que serait un groupe d’agents secrets sans un beau gosse sombre et musculeux ? J’appelle Grant Ward (Brett Dalton), dernier maillon de cette première formation. D’autres agents vont et viennent au fil des cinq saisons, et gagneront nos cœurs à leur façon. On attend notamment toujours le spin-off avorté sur Bobbi (Adrianne Palicki) et Hunter (Nick Blood), le meilleur couple de tueurs à gages du MCU.

Le poids mort d’Agents of SHIELD à ses débuts était son intrigue tortueuse et sans intérêt autour de l’organisation Centripède. Une presque fin du monde et un cross-over avec Captain America: Winter Soldier seront nécessaires pour relancer l’histoire dans une direction disons légèrement moins mauvaise. C’est seulement en fin de saison 2 que la série trouve ses marques et décolle réellement, avec l’arrivée des Inhumains.

Oubliez l’abomination éponyme d’ABC, si vous souhaitez découvrir ce groupe de superhéros, mélange hybride entre les X-Men et les héros mythologiques classiques, c’est vers Agents of SHIELD qu’il faut se tourner. Cette nouvelle mythologie parfaitement intégrée à l’univers de série lui insuffle une nouvelle dynamique et lui permet enfin de trouver des enjeux en accord avec ses aspirations et celles de son public.

Les coupes budgétaires successives qui suivront pousseront la série à innover et à se renouveler, entre univers alternatifs et huis clos perdus dans l’espace. Alors qu’elle avait commencé avec un gros budget, Agents of SHIELD n’est jamais aussi bonne que lorsqu’elle est fauchée.

La grande force de l’équipe créative est d’apprendre de ses erreurs. La série a su se bonifier (doucement, mais sûrement) avec le temps, reconnaître ses atouts et tirer le meilleur de ses personnages et de son univers. Série Marvel la plus ancrée dans le MCU, elle a su s’adapter aux aléas des productions et composer une histoire crédible au cœur de cette mégaproduction transmédia.

C’est ainsi qu’après quelques errances, la série s’est construit un monde coloré et diversifié, a adopté le rythme soutenu et l’humour caractéristique de la franchise, le tout justement agrémenté de scènes d’action détonantes. On peut cependant toujours lui reprocher ses antagonistes au charisme d’une moule et aux motivations douteuses. C’en est presque devenu un gimmick méta et les scénaristes s’en amusent, à défaut de proposer quelque chose de mieux.

Agents of SHIELD est aujourd’hui, à la surprise générale, un excellent divertissement, avec quelques bas, mais finalement beaucoup de hauts. En reprenant de nombreux codes du cinéma et en adoptant un format très feuilletonnant, elle a trouvé un ton qui lui est propre.

La saison 6, qui arrive sur nos écrans dans quelques semaines après plus d’un an et demi d’absence, fait suite aux événements d’Avengers Infinity War et aux terribles cliffhangers de la saison précédente, et est donc très attendue. Espérons que la série réussisse une nouvelle fois à mettre à profit ce changement de cap pour proposer les épisodes efficaces dont elle a l’habitude et prouver que, si elle n’est pas la série Marvel la plus prisée, elle est toujours la plus fun !

Tags : Agents of SHIELD moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link