Alcatraz – Johnny McKee (1.07)

21 Fév 2012 à 11:40

Johnny McKee, un détenu spécialisé dans l’empoisonnement, refait surface en laissant derrière lui de plus en plus de cadavres. Rebecca doit l’arrêter avant que cela perde toute proportion.

Il y a plusieurs choses sur lesquelles Alcatraz doit sérieusement travailler. La première est la manière dont les criminels fraichement revenus sont repérés par Rebecca, Doc ou Hauser. Cette fois, c’est une vidéo sur internet qui apparait par magie sur l’ordinateur de Lucy à peine quelques minutes après avoir été mise en ligne, ce qui est assez improbable. La seconde est la gestion du temps, car aller et venir sur l’île parait être aussi rapide que se rendre au bar au coin de la rue. En tout cas, ici, cela permet de sauver des vies, mais ça attaque fortement la crédibilité d’un ensemble qui était pourtant assez solide.

Johnny McKee se révèle en effet être un méchant réellement efficace, probablement parce qu’il tue pour tuer, sa motivation première aidant simplement à déterminer le choix des victimes, pour le reste, rien de spécial à analyser. D’ailleurs, les flashbacks sont réduits au minimum, juste le temps de nous raconter une petite histoire qui mènera justement à la mise à jour de ce qui l’a poussé à devenir le tueur qu’il est encore aujourd’hui. La seule chose qui a évolué en 50 ans semble être son poison de prédilection.

La chasse à l’homme se focalise avant tout sur la localisation, mais un petit détour permet de ramener Jack Sylvane qui était le voisin de cellule de McKee. Il est en fait ici plus question d’ouvrir une nouvelle voie à explorer au niveau de la mythologie. C’est peu, mais Sylvane apporte à Rebecca quelques petits éléments dont nous avions déjà connaissance et qui pourraient, si elle est un peu curieuse, l’aider à découvrir de nouvelles choses se trouvant sur l’île.

En attendant, Hauser, lui, s’impatiente de voir Lucy se réveiller. Le Dr Beauregard ne peut rien pour elle, ce qui diminue l’impact de la dernière scène du précédent épisode, sans trop surprendre. En fait, il y a quelque chose qui mériterait d’être précisé avec Beauregard et Lucy, c’est la manière avec laquelle ils sont revenus. C’est l’une des nombreuses questions auxquelles les scénaristes évitent de répondre, semblant même totalement les ignorer. Il est probable qu’ils attendent que Doc et Rebecca découvrent la présence de Lucy en 63 sur l’île pour commencer à nous en fournir plus.

Au final, Johnny McKee ne s’encombre donc pas trop avec ce type d’éléments, misant avant tout sur l’efficacité et la simplicité de son intrigue. Cela délivre un divertissant des plus convenables et on peut espérer qu’à défaut de livrer de nouvelles clés pouvant faire avancer l’exploration de la mythologie, Alcatraz maintiendra ce niveau.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link