Alcatraz – Kit Nelson (1.03)

Quand un tueur d’enfants refait surface, Doc et Rebecca doivent le retrouver en moins de deux jours avant qu’il ne tue sa prochaine victime. Lucy est toujours dans le coma après s’être fait tirer dessus par Ernest Cobb.

Pour son troisième épisode, Alcatraz nous ramène un tueur d’enfants. La série offre pour commencer un panel large et peu répétitif de criminels en tout genre incarcéré à la prison et, dans le genre, Kit Nelson s’impose immédiatement dans la catégorie de ceux qui posent des standards. Cela dit, l’intrigue ne virera pas dans le glauque, s’orientant à la place vers une approche plus psychologique du criminel. À dire vrai, les scénaristes semblent plus intéressés par les motivations de l’évadé de la semaine que par la chasse que mène Doc et Rebecca.

C’est ainsi que l’on fera de nombreux allés-retours entre le présent et la prison dans les ‘60s. Kit Nelson, derrière les barreaux, est poussé petit à petit à nous révéler la vérité sur son premier crime. Il est dommage qu’au moment où il finit par le faire, il ne nous délivre pas un seul élément de surprise, puisque tout repose sur 2-3 informations bien explicitées auparavant. Les détails qui restaient à dévoiler étaient anecdotiques au mieux.

L’épisode se montre ainsi assez évident, que ce soit avec le criminel ou avec ceux qui le pourchassent. On peut encore chercher à comprendre pourquoi Rebecca et Doc ne sont pas assistés par une équipe d’intervention surentrainée, mais ça ne changerait pas grand-chose, ils sont deux et c’est tout. Enfin, pour le moment, Lucy pourrait revenir. En tout cas, l’association du duo avec Hauser gagne ici un peu d’épaisseur, car l’investissement important de Doc dans l’affaire servira à justifier sa présence. Il y a toujours beaucoup de trous scénaristiques, mais on peut apprécier l’effort qui est fait pour solidifier la base même de la série. D’ailleurs, Rebecca aura également droit à quelques lignes de dialogues qui mettront en avant ses motivations de façon crédible.

Du côté de la mythologie, ce troisième épisode fait dans le léger, jouant plus sur les détails. On ne doit pas s’attendre à du lourd chaque semaine de toute façon. Pour le moment, il est clair qu’imposer la formule du show prime, bien qu’il n’y ait pas vraiment beaucoup à faire de ce côté-là, car elle est des plus basiques.

Au final, Kit Nelson est assez moyen. Les enjeux sont importants, mais ils ne sont pas exploités de façon à générer du suspense ou pour faire monter un peu la tension. L’ensemble est trop didactique et étrangement linéaire, malgré l’alternance trop présente de scènes sur les deux lignes temporelles. Le scénario aurait mérité d’être bien plus malin pour que ça fonctionne réellement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link