Alias Grace : Les multiples visages de Grace Marks (sur Netflix)

Qui était véritablement Grace Marks ? C’est une question que l’on peut se poser au visionnage d’Alias Grace, série canadienne adaptant le roman de Margaret Atwood – à qui l’on doit également The Handmaid’s Tale – qui est dès à présent disponible sur Netflix.

Cette mini-série en 6 épisodes nous relate l’histoire de la véritable Grace Marks (Sarah Gadon) alors qu’elle raconte son histoire au fictionnel docteur Simon Jordan (Edward Holcroft). Celui-ci a été engagé par un groupe en campagne pour libérer la jeune femme qui a été condamnée en 1843 pour les meurtres du Capitaine Thomas Kinnear (Paul Gross) et de sa femme de ménage et supposée maîtresse Nancy Montgomery (Anna Paquin).

Adaptée par Sarah Polley avec Mary Harron derrière la caméra, Alias Grace s’articule autour de la dualité de Grace Marks. La jeune immigrante irlandaise était soit une meurtrière, soit une victime de la période victorienne. Tout le monde a alors sa version de l’histoire, nous renvoyant à chaque fois une image différente de Grace donnant le jour à un patchwork fascinant.

À travers l’histoire de Marks, Alias Grace nous dépeint les contraintes sociales que doivent traverser les femmes. Et si le récit prend place au 19e siècle, les questions sur l’immigration, l’avortement, la santé mentale et l’opposition des classes sociales n’ont pas disparu pour autant.

Notre vision de Grace évolue au fil des épisodes dans le but de nous maintenir dans une constante ambigüité. La vérité et le mensonge se confondent continuellement au point qu’il est impossible de les discerner. Cherchant à refléter le point de vue du téléspectateur, le docteur Jordan développe une fascination pour la femme qu’il écoute parler. Et bien évidemment, il doit faire face à son incapacité à simplement comprendre Grace.

Alias Grace est donc le riche portrait d’une femme parfaitement interprétée par Gadon aux prises avec une société prête à broyer ceux qui réclament un peu plus de liberté que ce qu’on veut bien leur donner. Non dénué d’une certaine violence psychologique (et occasionnellement physique), Mary Harron opte pour une réalisation sobre cherchant à mettre en avant le clash entre les apparences et ce qu’elle dissimule.

L’univers de Grace est limité sur un plan géographique, et l’on apprend à connaitre sur le bout des doigts, les pièces où elle travaille ou parle, chaque lieu devenant souvent un endroit que l’on peut aisément associer à un moment particulier.

Surtout, l’ambigüité sur Grace est maintenue grâce à une mise en scène qui complexifie subtilement la narration en confondant les perspectives. De Grace qui raconte son histoire – narratrice incertaine qui possède une certaine forme de pouvoir grâce à cela – aux informations qu’elle confie, mais pas forcément au docteur, aux images mettant en scène le témoignage d’autrui, les différentes versions de l’histoire se mélangent. Ajoutons à cela le fait qu’il n’est jamais vraiment clair si Grace se souvient réellement des meurtres ou non – comme elle le dit.

Alias Grace nous livre un récit maîtrisé, profitant des multiples questions que l’on peut se poser sur Grace pour pousser à regarder d’un peu plus près la place occupée par la femme, les pressions extérieures continues, le maintien des apparences et l’accumulation de la rage qui en découle pouvant mener – ou non – au meurtre. Les choix faits assurent que Grace reste avec nous au-delà du visionnage.

Captive
List Price: EUR 8,80
Price: EUR 8,80
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link