Alphas – Alpha Dogs (2.03)

avatarun article de :
publié le :
7 août 2012 à 11:59
votre opinion :
1 commentaire

Alphas 2x03

Bill doit apprendre à contrôler son cœur pour combattre et obtenir des informations sur un tueur d’alphas. Il rencontre Kat qui l’aidera dans sa mission. Dr Rosen remonte la piste de Stanton Parish et découvre ses origines.

L’épisode du fight club underground est véritablement devenu monnaie courante dans le monde des séries de genre. Il n’est alors pas vraiment surprenant d’en avoir un dans Alphas. Cela dit, l’originalité est qu’ici personne ne cherche à faire arrêter les combats, il est juste question d’utiliser le contexte pour introduire un nouveau personnage et pour travailler sur Bill.

publicite

Depuis la reprise, on peut se demander quand Bill va nous lâcher suite à une crise cardiaque. Il était clairement temps d’affronter le problème en face avant que ça ne devienne absurde. L’idée est de lui apprendre à contrôler sa capacité alpha sans que son cœur soit impliqué dans le processus. Enfin, ça, c’est pour la partie technique. En fait, il est surtout question de le pousser à reprendre en main sa vie, car ses faiblesses cardiaques et les différents mouvements de pouvoirs au travail lui ont donné des problèmes de confiance en soi.

C’est donc là qu’intervient Kat – jouée par Erin Way. Annoncée comme nouvelle régulière dans la série et dans l’équipe, elle n’est pas pour autant introduite dans ce sens. Son association avec Bill est un peu similaire à celle qu’il entretient avec Gary, l’ancien agent du FBI trouvant dans Kat une associée complémentaire qu’il se sent quelque peu obligé de protéger. En l’occurrence, avec la jeune femme, les apparences sont trompeuses dans certaines limites. En tout cas, Bill parait condamné à rester humble et à demander de l’aide à ceux qui sont plus petits que lui – question de perspective, bien entendu. Cela dit, ce duo inédit fonctionne bien, reste à voir comment Kat trouvera sa route dans l’équipe de Rosen et comment elle parviendra à s’y intégrer. Pour ce qui est de la storyline de manière générale, elle est plutôt sans conséquence, étant donné qu’on ne s’intéresse réellement qu’aux personnages et pas spécialement à ce qu’ils font là. Dans un sens, c’est un peu dommage, la résolution ouvrant une voie intéressante qu’il serait bien de continuer à exploiter par la suite.

En attendant, Rosen a mieux à faire, puisqu’il nourrit son obsession pour Stanton Parish. Ce n’est probablement pas le chemin le plus sain à emprunter, car il joue le jeu de son ennemi. Celui-ci veut emmener Rosen quelque part et y parvient sans trop de souci. Le point faible de l’intrigue à ce niveau est clairement le peu de challenge à surmonter pour l’obtention des informations. On nous livre tout sur un plateau et ça insinue une passivité qui n’est pas réellement intéressante.

À côté de ça, Gary et Rachel doivent franchir de nouvelles étapes dans la conquête de leur indépendance. Ils ont tous les deux plus ou moins régressé après tout ce qui s’est passé durant l’entre-deux saisons. Il est donc pertinent de les voir aller de nouveau de l’avant. Dommage par contre que pour Rachel cela prenne une tournure aussi frivole et que ce soit lié avec un autre nouveau protagoniste qui n’a pas vraiment beaucoup de potentiel. À l’opposé, pour Gary, sa relation avec sa mère a le mérite de délivrer une fois de plus du matériel intelligent et une sensibilité appréciable.

Globalement, Alpha Dogs contient des choses intéressantes pour plusieurs membres de l’équipe, mais il faut bien admettre que l’ensemble ressemble avant tout à un gros fourre-tout agencé maladroitement. Il n’était peut-être pas nécessaire d’en mettre autant, certains storylines auraient pu être développées un peu plus tardivement. Cela dit, ce qui est accompli n’est pas non plus négligeable, tout particulièrement du côté de Bill et Gary, ce qui devrait avoir un impact réel sur la suite.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
95 queries. 0,664 seconds.