Alphas – Never Let Me Go (1.05)

10 Août 2011 à 8:06

Des morts inexpliquées surviennent dans une petite ville. Le Dr. Rosen et Rachel s’y rendent pour déterminer si un alpha est derrière tout cela ou s’il s’agit d’un virus. Rapidement, la première hypothèse apparait être la bonne.

Après avoir offert à Gary l’opportunité de s’imposer un peu plus dans un épisode lié à la mythologie de la série, c’est au tour de Rachel d’être mise au cœur d’une intrigue, même si celle-ci est indépendante du reste – on n’échappera cependant pas à la référence obligatoire à Bighampton.

Les sens surdéveloppés de Rachel ont comme conséquences d’entretenir chez elle une phobie des germes. C’est handicapant, surtout quand on veut avoir une vie sociale dans le sens le plus traditionnel qui soit. Entre ça et le rejet dont elle est victime par ses parents, la jeune femme est de plus en plus confuse. Rosen espère donc l’aider en passant du temps avec elle afin qu’elle s’ouvre à lui. On nous montre ainsi une fois de plus que sa volonté première est d’aider ceux de son groupe. Ça ira même un peu plus loin que ça, car il révèlera son attachement profond à Rachel, se considérant comme un père – par procuration – pour elle.

De cette façon, c’est presque plus Rosen qui se dévoile à nous que Rachel. Il faut dire que pour bien cerner toutes les motivations du docteur, il aurait été nécessaire de le rencontrer un peu plus tôt, quand le travail ne le poussait pas à apparaitre constamment coincé entre deux eaux. D’ailleurs, Rachel nous rappellera qu’il y a encore peu de temps, c’était plus facile pour tout le monde puisqu’ils ne s’intéressaient qu’à quelques génies scientifiques ou à des musiciens, le tout de façon plutôt inoffensive. Un moyen de confirmer, si c’était encore nécessaire, que nous avons pris la série au moment où les personnages sont en pleine transition professionnelle. Il aurait certainement été bien de nous les montrer dans leur ancienne routine de manière à ce que l’on puisse prendre une véritable mesure de ce qui change pour eux à présent. Quelques flashbacks seraient alors bienvenus.

Quoi qu’il en soit, pour revenir à l’épisode, l’investigation du jour se révèlera relativement prévisible. Cela dit, le groupe du Dr. Rosen parvient à délivrer de bons moments, entre problèmes de communication et courtes scènes d’action, sans oublier de régulières pointes d’humour.

Never Let Me Go est donc moins ambitieux que Rosetta (1.04) à presque tous les niveaux. Cela ne l’empêche pas d’être divertissant et intéressant, tout particulièrement parce que l’on apprend à mieux connaitre Rachel et Rosen, et aussi parce que les scénaristes font un effort certain pour donner à leur série un côté humaniste qui l’aide à marquer sa différence.

Tags : Alphas Lindsay Wagner moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link