American Gods : Jeu de séduction (1.05)

Après un détour dans l’épisode 4 pour relater l’histoire de Laura, cette première saison d’American Gods passe à  la vitesse supérieure. On s’éloigne du développement des personnages au profit d’explications pour l’intrigue.

Suivant de près la construction du roman, American Gods se voulait quelque peu cryptique dans ses intentions, nous entrainant dans un monde où les Dieux existent et nous poussant à découvrir progressivement les règles régissant cet univers.

La scène d’introduction nous signifie que même les Dieux peuvent mourir et nous savons officiellement que nous sommes dans un récit où une partie des personnages se battent pour leur survie. Vient la rencontre avec Mr. World et celle qui prend place entre Laura et Mad Sweeney pour mieux définir les rapports de force entre les Dieux et les possibles intentions des uns et des autres.

Bien évidemment, on peut compter sur Bryan Fuller et son équipe pour ne pas nous mâcher le travail et ne pas tomber dans le piège de l’exposition trop révélatrice. Le but est de maintenir cette approche quelque peu fantasmagorique qui, tout en nous éclairant sur les enjeux, pousse Shadow à continuellement se demander si c’est bien la réalité. Après tout, si des Dieux discutaient ensemble de l’avenir à côté de nous, il y a de fortes chances qu’on le prenne comme lui ou qu’on se questionne sur notre santé mentale.

American Gods étant au point de départ un road trip, les sujets tels que l’immigration et l’identité sont au cœur de la série. Les Dieux permettent de jeter un regard particulier sur cette situation en nous offrant une perspective temporelle qui pousse à examiner notre style de vie, et comment cela nous définit en tant qu’individu.

La série a établi qu’il suffit que quelqu’un y croie pour que cela existe. American Gods se confronte dès lors à ce que l’on perd et/ou gagne au fil du temps. Car avec le temps, certaines croyances disparaissent et au fond, une part de notre identité est détruite avec.

Shadow est le parfait compagnon de route pour Wednesday, car la mort de sa femme a été un évènement déclencheur pour lui en terme identitaire. Le personnage est en période de transition, ses croyances n’étant pas figées. C’est alors logique que l’histoire prenne son tournant au moment où Laura devient un des membres principaux du récit. Elle a un rôle à jouer auprès de Shadow et elle compte bien le remplir.

Après avoir sous-entendu ou laisser supposer des choses, cet épisode d’American Gods met au moins à plat certains éléments de son intrigue et soutient sa volonté d’élargir son univers en ne restant pas focalisé que sur Shadow et Wednesday.

Le récit se montre alors plus fluide. Plus de personnalités aident à multiplier les tons et créer des ruptures nécessaires ou encore des notes d’humour, avant tout avec Mad Sweeney. Peut-être, car l’atmosphère est si travaillée, chaque scène si chargée, l’ambiance sonore si palpable que Sweeney fait souffler un vent de fraicheur en déboulant sans grâce dans le monde de Laura pour récupérer sa pièce.

Le fait qu’American Gods soit une série se reposant à ce point sur son esthétisme a le mérite de prendre un sens nouveau au sein de cet épisode. Les nouveaux Dieux, à commencer par Media, utilisent leur image pour véhiculer des idées. Mieux que cela, ils attirent l’attention en promettant monts et merveilles à l’aide d’une démonstration visuelle qui s’appuie sur notre fascination pour l’image et sur le jeu de séduction qui en découle.

Cet épisode 5 d’American Gods a le mérite d’éclaircir certains pans de l’intrigue qui avaient été jusque-là évoqués ou sous-entendus sans pour autant tomber dans la démonstration ou s’éloigner de son style. Le récit gagne en force en voyant une direction pour le futur se dessiner de manière plus concrète alors même que son univers continue de s’élargir.

Tags : American Gods moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires