American Horror Story : Apocalypse – En route vers la fin du monde (8.09)

L’Apocalypse est au tournant ! Avant que celle-ci ne se produise, l’équipe créative derrière cette saison 8 d’American Horror Story est déterminée à lever le voile sur toutes les questions que l’on se posait pas.

C’est ainsi que l’histoire à évoluer pour devenir un flashback sans fin nous racontant tous les tenants et aboutissants menant à l’Apocalypse. C’est un enchainement d’évènements bancals qui composent cet épisode, nous révélant un pan du récit qu’il aurait été préférable de ne pas relater.

Le pire étant que rien ne semble avoir un véritable impact. Les sorcières se font tuer ? Pas un frisson et pas une once d’émotion, car cela était attendu au tournant ; s’il n’y a rien à dire ou presque sur un plan technique, le scénario ne réussit aucunement à donner de la dimension à une scène de massacre qui devrait en avoir.

L’épisode relie difficilement les morceaux, que ce soit pour justifier comment Michael a pensé l’Apocalypse (pas tout seul) à la place de Dinah, Voodoo Queen, en passant par un court passage auprès de la famille impériale russe, les Romanoffs. Les choix narratifs faits sont discutables, et certains — comme l’histoire avec Anastasia — ressemblent à du remplissage pur et simple, à une lubie scénaristique.

Plus on s’approche de l’Apocalypse et moins celle-ci n’a de pertinence ou d’attrait dans cette saison 8 d’American Horror Story. Michael est un Antéchrist qui manque terriblement de confiance en lui et qui perd en plus de sa prestance à force de simplement être manipulé alors qu’il devrait être le grand manipulateur. Cordelia et Myrtle luttent pour donner encore une direction à cet épisode, avec grande peine.

Voir surgir le concept du voyage dans le temps à ce stade de la saison ne surprend pas, vu que tout est plus ou moins possible et que rien n’est vraiment intégré avec fluidité et même cohérence – selon même les règles de la série.

La dérision est à ce niveau plus présente que l’horreur dans cette saison 8 d’American Horror Story qui aime nous signifier que les puissants de ce monde ont naturellement passé un pacte avec le Diable, mais qui ne fait au final que bien peu avec ce fait. C’est à l’image d’une saison qui survole pour beaucoup les problématiques qui furent soulevées tout du long ; la patriarchie, le pouvoir et les dérèglements d’une société sont abordés, mais rien de très probant n’est ressorti autre que des constats évidents.

L’effet est renforcé par le fait que la saison s’est affirmée dernièrement comme une sorte d’enchainements d’idées jamais développées. Il reste dès lors un épisode de conclusion pour donner au récit une véritable cohésion – ce qui parait difficilement réalisable, mais qui sait ?

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link