American Horror Story: Asylum – Nor’easter (2.03)

Une tempête approche et Sister Jude décide pour distraire les patients de diffuser un film. Kit et Grace préparent déjà leur prochaine tentative d’évasion, alors que Sister Mary Eunice sème le trouble dans les esprits de sa supérieure et du docteur Arden.

Suite aux révélations sur Sister Jude, nous voilà avec un nouvel épisode d’American Horror Story: Asylum qui tente d’approfondir la question. Il semble d’ailleurs ne pas y avoir grand-chose à dire, vu qu’il s’agit avant tout de ressasser l’accident de voiture et de placer la religieuse dans un état psychologique difficile.

Nor’easter continue de s’appuyer alors sur l’opposition qui existe entre Sister Jude et le docteur Arden, avec Sister Mary Eunice possédée qui exacerbe l’animosité pour les pousser dans les coins sombres de leurs âmes. Dans le cas du docteur, c’est plus perturbant, car il n’est pas question de culpabilité pour lui – il est juste dérangé.

Tous ses éléments étaient déjà présents avant, de même que la tentative d’évasion qui a lieu. Cette fois-ci, Kit, Grace et Lana vont plus loin, ce qui sert à exposer ce qui se cache dans les bois, mais pour arriver à ce résultat, la scénariste Jennifer Salt a utilisé les mêmes ressorts narratifs qui étaient dans le précédent épisode.

Du coup, Nor’easter se repose avant tout sur sa forme. L’épisode n’est pas exempt de développement, et réussit à bien mieux gérer ses personnages à un certain niveau, mais c’est la mise en scène qui permet de véhiculer les angoisses qui sont au cœur de l’histoire. La tempête est donc un accessoire scénaristique qui aide à accentuer l’ambiance générale.

La saison commence quand même doucement à prendre forme, vu qu’il ne s’agit plus de jeter en vrac toutes les idées, mais d’en faire quelque chose maintenant. Ainsi, en plus des créatures, nous avons aussi un retour sur l’élément extra-terrestre (qui n’en devient pas plus clair pour autant), de même que le Dr. Oliver Thredson doute que Kit soit réellement Bloody Face. Dans ce cas, il est question de le mener là où le spectateur se trouve plus ou moins depuis le début de la saison, et les choses devraient alors devenir pour Kit plus pertinentes par la suite.

American Horror Story: Asylum délivre donc un épisode qui s’appuie sur ce qui a été installé et se montre plus que redondant. L’histoire – et les protagonistes – n’évoluent guère. Il y a un manque de finesse dans l’orchestration des évènements avec des personnages qui réfléchissent peu, ce qui n’aide pas du tout l’ensemble.

Enfin, je crois que Ryan Murphy et Brad Falchuk tentent de me rendre folle avec la chanson « Dominique ». Un épisode sans l’entendre ne serait pas du luxe.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link