American Horror Story : Asylum – Unholy Night (2.08)

Sister Mary Eunice décide de célébrer Noël à Briarcliff et fait sortir de son isolation Leigh Emerson, un tueur qui s’habille en père Noël. Sister Jude retourne à l’asile dans le but de confronter sa remplaçante, alors que Frank est décidé à révéler à la police ce qui est arrivé récemment dans la cuisine, même si cela signifie aller en prison.

HoHoHo ! C’est Noël dans American Horror Story : Asylum. Il va de soi, on ne s’attend pas à ce que la série vienne nous délivrer de bons sentiments et elle ne le fera pas – quoi qu’il faille avouer, cela aurait vraiment pris par surprise.

De toute façon, la saison n’en a pas besoin. Après des débuts plutôt chaotiques, celle-ci a pris forme, en grande partie grâce à Sister Mary Eunice. C’est présentement elle qui règne à Briarcliff et elle apporte une énergie indéniable aux épisodes. Voir Monsignor Howard se réjouir d’avoir une sœur possédée à la tête de l’hôpital est assez comique.

Bien entendu, Sister Jude, libérée du fardeau de son passé, voit maintenant les choses sous un nouvel angle et sait qu’elle doit agir. Si son alliance avec le docteur Arden apparaissait évidente, au vu des récents évènements, l’épisode va prendre quelques tournants inattendus et inspirés.

Dans cette partie, le Père Noël joue un rôle indéniable ! Ian McShane endosse donc le fameux costume rouge pour incarner un tueur qui a une histoire avec Sister Jude. L’acteur trouve aisément ses marques dans l’univers violent et fou de la série qui est peuplé de meurtriers. Que ce soit lorsqu’il tue un couple ou quand il est prêt à obtenir son cadeau de Noël à Briarcliff, le personnage va certainement laisser son empreinte sur cette saison. Par contre, l’ange de la mort semble avoir (temporairement ?) disparu.

Cet Asylum laisse bien peu de répit à ses protagonistes, Lana et Kit en étant de parfaits exemples. Encore une fois, la journaliste tente de s’en sortir, mais elle se retrouve face à Bloody Face. On rentre comme dans un moulin à Briarcliff et mieux que cela encore, il y a des zones qui sont tellement peu surveillées qu’on peut plus ou moins faire ce que l’on veut. Il y a quelque chose d’assez risible à cela, mais qui s’inscrit assez bien dans la folie générale du lieu. En tout cas, il faut reconnaitre que tout cela prend aussi une tournure étonnante, mais ce n’est rien à côté des extra-terrestres, l’élément de cette saison qui va et vient et dont il est difficile de se positionner dessus. Cela ajoute une couche d’étrangeté, soutenus par les effets visuels qui vont avec.

American Horror Story célèbre donc cette fois-ci Noël en délivrant tout ce qui la définit : des personnages hauts en couleurs, des retournements de situations imprévisibles ou rocambolesques et du sang – et cela fonctionne très bien.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link