American Horror Story : Freak Show – Test of Strength (4.07)

American Horror Story : Freak Show

Poussé par Stanley, Dell fait de nouveau preuve de violence et se créant des ennemis en même temps. Jimmy retrouve Bette et Dot chez Dandy, avant de décider d’avoir une discussion avec Dell pour éviter que la situation dégénère.

American Horror Story: Freak Show a tellement de personnages et de storylines que la saison menace de s’écrouler sous son propre poids. Si ce n’était pas pour des acteurs majoritairement inspirés, l’ensemble peinerait sans conteste à tenir la route.

Il faut dire que l’équipe scénaristique prend drôlement son temps, tout en prenant d’énormes raccourcis ou des décisions discutables. Si Stanley et Dandy sont les menaces extérieures, en apparence des gens ordinaires qui ne sont en fait que des monstres, les membres de la troupe sont leurs propres ennemis. Pas assez sur leur garde quand ils le devraient, ne réfléchissant pas vraiment, l’un d’entre eux finira par perdre sa vie.

Test of Strength met surtout à l’épreuve Dell, un homme consumé par la rage et la violence. L’épisode l’humanise, avant tout à travers l’évolution de sa relation avec son fils Jimmy. Que celui-ci sache la vérité n’est pas surprenant, c’est même un soulagement. Il aurait été étrange que personne dans la communauté ne lui en ai parlé à un moment ou un autre de son existence. Le père et le fils peuvent donc ouvertement communiquer et laisser libre cours à des émotions qui étaient refoulées ou dissimulées. Le but est de rendre plus tragique et sordide la décision finale de Dell, ce qui fonctionne dans certaines limites. Michael Chiklis peut arrêter de rouler des mécaniques dès qu’il se trouve avec Evan Peters, qui délivre sans conteste une de ses meilleures performances dans cette saison. Leurs échanges sonnent juste et sont certainement ce que l’épisode a de meilleur à offrir. Cependant, le fait que Dell se laisse avoir par Stanley au lieu de s’en prendre à ce dernier est peu cohérent.

Au moins, les deux personnages avancent à leur façon, ce que l’on ne peut pas dire d’Elsa ainsi que de Bette et Dot. La dynamique entre ces trois-là reste la même, ne pouvant alors qu’être redondante. La vie des sœurs siamoises a été mise dans la balance tellement de fois depuis le début qu’il est difficile de s’inquiéter pour elles ; on ne peut qu’attendre qu’il se passe quelque chose faisant évoluer la situation.

Ce n’est pourtant pas par manque de personnages que les scénaristes d’American Horror Story : Freak Show tombe dans la répétition. Au contraire, il y a du monde, voire trop, au point qu’il y en a toujours qui sont laissé de côté à chaque épisode – ou qui font vraiment le minimum syndical. On peut dès lors se demander si intégrer Penny était bien nécessaire. Son intrigue vient s’ajouter aux autres, élargissant ainsi la problématique de l’exclusion sociale. Comme à l’accoutumée, la série va à des extrêmes pour illustrer son point, et si cela fonctionne, c’est avant tout grâce à l’interprétation des acteurs. Grace Gummer transpire la détermination et l’inquiétude face à Lee Tergesen dans la peau de son dangereux père, dont on découvre véritablement le visage ici. Ce dernier fait naitre une véritable tension avec le peu de temps imparti et se montre bien plus que menaçant que Stanley par exemple, soutenu par le fait qu’il passe à l’action et ne se contente pas de parler.

Autant dire qu’American Horror Story: Freak Show bénéficierait d’avoir un peu plus de personnages de sa trempe pour donner le jour à de l’angoisse. Si l’éparpillement n’est pas nouveau pour la série, il est difficile de maintenir l’intérêt sur la distance, surtout avec des intrigues qui peinent à progresser. Reste au moins des scènes qui fonctionnent à l’épisode et des acteurs qui se montrent plus que convaincants.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link