American Horror Story: Cult – La naissance d’une icône (7.11 – fin de saison)

La conclusion d’une saison d’American Horror Story est toujours une affaire délicate. C’est en grande partie à cause du fait qu’il est surtout question de savoir qui va survivre, car ceux qui sont encore là à la fin sont ceux qui donnent aux thématiques développées du poids.

Pour sa conclusion, American Horror Story: Cult met en scène une ultime confrontation entre Kai et Ally. C’est après tout ce qui a fait avancer toute cette saison 7. Leur opposition nous ramène d’ailleurs à la politique qui était le point de départ de toute l’histoire.

Nous retrouvons donc la course électorale pour le Sénat, avec quelques twists. L’important est surtout que l’on nous propose un parallèle entre la notion de culte et le gouvernement. Si à la surface cela semble avoir du sens, c’est surtout parce que le scénario s’appuie sur une vision de la politique qui est horriblement cynique pour faire son point.

Cela ressemble au discours de quelqu’un de désabusé et, après tout ce qui s’est produit, il est difficile de trouver un personnage dans cette saison qui n’a pas une excuse pour l’être. À l’exception de Kai, bien entendu. Il est complètement noyé dans sa propre rhétorique, déconnecté de la réalité et incapable de le réaliser.

American Horror Story: Cult a progressivement embrassé son titre pour en faire son sujet principal, mais surtout pour tenter de formuler un plaidoyer en faveur de la pensée individuelle – tout en noyant cela dans une parabole politique désabusée. Concrètement, les scénaristes semblent avoir cherché à donner un sens à ce qui s’est passé lors des dernières élections présidentielles américaines et cela a donné naissance à cette vision qui est effrayante, car elle est dénuée d’espoir.

Il y a quelque chose de démoralisateur derrière ce que cette saison 7 a voulu nous raconter. D’une certaine manière, heureusement que cela a à ce point flirté avec l’autoparodie, car si cela n’avait pas été le cas, il y aurait eu de quoi être sévèrement déprimé.

Le problème néanmoins avec ce décalage de tonalité est qu’il ne semble jamais être véritablement naturel. Dans ce final, il est d’ailleurs quasiment absent, ce qui renforce les dérives des précédents épisodes d’une manière peu engageante. Malgré tout, c’est probablement ce qui permet à cette conclusion de fonctionner.

Au bout du compte, American Horror Story: Cult est sans surprise allée au bout de ses concepts. Certains n’étaient pas nécessairement inspirés, mais Evan Peters, Sarah Paulson et Adina Porter ont su porter le show jusqu’au bout.

American Horror Story Cult Season 7 Theme
List Price: EUR 1,29
Price: EUR 1,29
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link