American Princess : Un été à la foire de la Renaissance

25 Juil 2019 à 14:00

Depuis la fin de la première saison de You (désormais chez Netflix), Lifetime a annoncé qu’elle prendrait une nouvelle approche avec ses séries, mais American Princess avait déjà été commandée et fut donc finalement proposée en ce début d’été.

Créée par Jamie Denbo et produite par Jenji Kohan (Orange Is The New Black), American Princess nous raconte l’histoire d’Amanda (Georgia Flood), une jeune femme oisive new-yorkaise qui est sur le point d’épouser son fiancé à la campagne. Le jour du mariage, elle le surprend alors qu’il est en train de la tromper. Elle se sauve et atterrit malgré elle en plein dans une foire au genre un peu particulier, mais courant aux États-Unis : la foire de la Renaissance. Deux choix s’offrent à elle. Soit elle retourne dans le giron de sa mère qui veut la pousser à épouser quand même son fiancé adultère. Soit elle intègre la communauté des forains et découvre une vie à des années-lumière de ce qu’elle a toujours vécu.

Choc des cultures

La confrontation d’univers antagonistes est le point de départ de bien des fictions. Ici, on oppose donc Amanda la superficielle chic à des forains à la fois terre à terre et bien perchés. Mais finalement tout le monde joue un rôle. Que ce soit flagrant pour tous ceux qui se prennent pour des habitants d’une autre époque ou pour Amanda qui se cache derrière ses réseaux sociaux.

Évidemment, tout cela est assez facile et sert principalement à alimenter les interactions entre les personnages en jouant sur les préjugés. C’est d’ailleurs cela qui peut rebuter lorsqu’on découvre American Princess. Et le fait que l’héroïne soit au départ passablement détestable.

Dépassement de soi

Fort heureusement, au contact de Delilah (Mary Ollis Inboden), David (Lucas Neff) et les autres, Amanda va apprendre à revoir ses priorités et acquérir par la même occasion une autre façon de voir les choses. Elle reste malgré tout plus ancrée dans la réalité. Par ailleurs, j’aime beaucoup la façon dont elle va aider Brian (Rory O’Malley). Le Shakespeare de la foire est embourbé dans une relation amicale fusionnelle et toxique avec une Queen Elizabeth plus vraie que nature.

C’est d’ailleurs la chute de la saison qui montre à quel point le dépassement de soi et la prise en main personnelle sont le thème principal. Une fin qui est tout de même surprenante sans qu’on arrive à se décider si c’est une bonne chose ou non.


Parce qu’il faut se rendre à l’évidence, il y a peu de chances que la série soit renouvelée. De mauvaises audiences et une diffusion accélérée avant même la mi-saison ne laissent rien augurer de bon. American Princess est donc avant toute autre chose une bulle rafraîchissante au cœur de l’été.

Tags : Lifetime American Princess moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link