Archer – Saison 1

27 Jan 2011 à 8:15

Archer - Saison 1

ISIS est une agence d’espionnage international dirigée par Malory Archer qui tente d’utiliser tout le monde à son avantage, mais son fils et meilleur agent n’aide que rarement, préférant se concentrer sur sa petite personne, un peu comme tout les employés de l’agence.

FX nous plonge donc au cœur de l’agent ISIS où la mort est le pain quotidien de son agent vedette, Sterling Archer. Ce dernier n’est pas un être humain exemplaire, bien au contraire, car, comme sa mère, il est égoïste, narcissique et égocentrique. Cela ne lui enlève pas ses qualités d’agent de terrain dont l’une des principales est probablement sa moralité déviante et son manque de respect pour autrui. Enfin, qualité, c’est surtout d’un point de vue comique, étant donné le rayon dans lequel la série navigue, et elle le fait plutôt bien.

Il faut dire qu’en plus d’Archer, elle possède une panoplie de personnages un peu allumés (pour ne pas dire tordus) qui donne l’impression qu’ISIS est constamment sur le point de générer une catastrophe au lieu de régler des conflits. Le pire étant que la majorité des missions ne sont souvent que des prétextes servant les intérêts d’individus – ceux de Malory Archer de préférence. Étonnamment, Sterling parvient toujours à s’en sortir, sa bêtise lui étant régulièrement d’un grand secours, tout comme son arrogance qui ne cesse pourtant de lui causer des problèmes.

Pour faire vivre cette bande de personnages hauts en couleurs, nous avons un casting de voix excellent : H. Jon Benjamin, Judy Greer, Chris Parnell, Aisha Tyler et Jessica Walter. Tous connus pour leurs talents comiques, ils nous offrent des performances délirantes, en particulier Benjamin qui donne à Archer son insolence – et excelle dans le registre de l’hystérie et du non-sens.

Archer parvient donc sans problème à renouveler la parodie de l’espion superstar en nous en servant un qui réagit en grande partie en fonction de sa mère, que ce soit pour la défendre ou lui nuire. Celle-ci est totalement exécrable envers sa progéniture qu’elle a complètement perturbée avec son éducation fortement questionnable – ce qui fait qu’Archer a aujourd’hui quelques soucis avec les femmes. Mais Sterling n’est pas le seul à avoir des problèmes de ce genre, le monde des espions semble clairement touché par ce type de complexes et autres handicaps psychologiques.

Avec son humour légèrement hystérique, pas très fin, mais véritablement efficace, cette première saison d’Archer parvient sans soucis à dépasser les attentes que son pilote  avait su générer. Avec son style visuel original, ses scénarii rythmés et délirants, et son casting, on ne peut regretter que sa courte durée, mais la seconde saison arrive.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link