Arrow : le calme avant la tempête (The Calm – 3.01)

9 Oct 2014 à 11:29

Arrow saison 3, episode 1

L’équipe d’Arrow aura fait baisser le crime à son plus bas à Starling City grâce à des mois de travail. Oliver commence à trouver un équilibre dans son existence, le poussant à repenser à sa vie privée. Un criminel fait son entrée en se déclarant être le nouveau Vertigo alors que Diggle est sur le point de devenir père.

Si la saison 2 d’Arrow aura permis à Oliver Queen d’accepter son statut de justicier de Starling City, il y a encore du chemin à faire pour que ce dernier soit pleinement libéré de son passé et de sa tendance à décider pour les autres de ce qui est bien. On reconnecte tout de même avec toute l’équipe à un moment où les choses se déroulent comme il faut depuis quelque temps, à quelques détails près.

Si Roy a rejoint l’équipe et possède son costume, il semble ne pas s’être remis de la décision de Thea (absente de cette reprise) et se révèle tout simplement transparent au sein de cet épisode. Les scénaristes d’Arrow ont les projecteurs légitiment tournés vers leur figure principale, mais il est difficile d’avoir la sensation que le jeune Harper fait vraiment partie de l’équipe.

Sa présence est oubliable, surtout que The Calm joue sur les dynamiques familières du show, entre Oliver, Diggle et Felicity. Cette reprise se confronte à la relation entre le justicier de Starling City et son informaticienne de talent, un sujet qui ne pouvait pas éternellement rester en suspens. Le but est un peu trop évident, mais c’était nécessaire de passer par là, ne serait-ce que pour libérer Felicity de l’emprise d’Oliver et qu’elle puisse avoir la possibilité de s’émanciper. D’une certaine manière, c’est là qu’entre en jeu Ray Palmer, homme d’affaires et concurrent direct d’Oliver pour Queen Consolidated. Joué par Brandon Routh, ce dernier possède une énergie indiscutable et une certaine joie de vivre qui font plaisir à voir.

Ce season premiere d’Arrow décide aussi d’employer un méchant en partie familier pour mieux se relancer dans une nouvelle saison. Après The Blacklist, Peter Stormare est bien présent en ce début de saison ; il se frotte ici à Oliver Queen en endossant le rôle de Vertigo, prenant la suite du Count. Nouveau visage, même marchandise pourrait-on dire. Cela libère du temps, évitant d’avoir à vraiment doter le méchant de motivations particulières (autre que celles classiques d’un criminel de ce genre) et on connait déjà les effets de la drogue. Stormare aide sans conteste, en imposant suffisamment pour donner du rythme, l’épisode misant par ailleurs beaucoup sur l’action.

Les scènes s’enchainent donc pour nous en fournir le plus possible au cours de cette reprise. Le temps défile alors assez vite, même si certains éléments avaient certainement mérité un peu plus de temps. Heureusement, la famille Lance est là, avant tout Quentin et Laurel, dont la relation père-fille est toujours impeccablement menée. Les problèmes de santé du père Lance, en parallèle à la naissance du bébé de Diggle, tirent sur une corde émotionnelle différente. Pour Diggle, l’approche est très classique, aidé par Oliver réagissant comme on pouvait s’y attendre. Les Lance héritent d’un matériel abordé avec plus de sensibilité et loin d’être dépourvu d’intérêt. Qui plus est, retrouver Laurel en si bonne forme est une bonne chose, surtout au vu de la conclusion. Après tout ce qu’elle a traversé, les scénaristes ne tardent pas à la replonger dans une nouvelle tragédie. Cependant, maintenant qu’elle a déjà été brisée et reconstruite, elle devrait avec son père affronter ce qui conclut cet épisode différemment. La fin de l’épisode affecte tous les personnages et installe un mystère pour la suite de façon légèrement abrupte, mais qui a clairement pour volonté de prendre un peu au dépourvu.

Cette saison 3 d’Arrow commence en replongeant pleinement dans l’action et se clôturant avec une scène finale qui aura de nombreuses retombées. C’est une reprise qui possède l’entrain nécessaire pour passer outre la mise (ou remise) en place parfois expéditive. En tout cas, les scénaristes ne perdent pas de temps et amorce ainsi une saison qui promet d’être plus que mouvementée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link