Arrow : l’amour est dans l’air (Draw Back Your Bow – 3.07)

20 Nov 2014 à 12:04

Arrow (Draw Back Your Bow - 3.07)

Oliver doit stopper une femme obsédée par Arrow qui est prête à tout pour attirer son attention. Ray invite Felicity à un repas d’affaire avec un important client. Thea recherche un DJ pour marquer la réouverture du club.

Bien que nous sommes encore assez loin de la Saint-Valentin, Arrow nous délivre un épisode sous le signe de l’amour grâce à Carrie Cutter aka Cupid (Amy Gumenick).

Introduite dans la dernière scène de Guilty (3.06), la jeune femme est une fan obsessionnelle d’Arrow qui n’a aucun problème à tuer pour celui qu’elle aime. Cutter est donc psychologiquement dérangée et a besoin d’aide, mais pour lui en fournir, Oliver Queen doit d’abord l’arrêter.

Ce n’est bien évidemment pas une coïncidence qu’Ollie doive la stopper alors même que Felicity se rapproche de Ray Palmer. Si l’amour est présent, le rejet l’est tout autant, les deux s’entremêlant pour confronter Oliver à ses limites personnelles – qui sont clairement émotionnelles.

Diggle : Oliver’s just great at expressing his emotions.

Plus d’une fois par le passé, Diggle a été là pour nous signifier les difficultés que pouvaient avoir Oliver à exprimer ce qu’il ressentait, ce qui ne choque pas outre mesure au vu de ce qu’il a traversé. Les choses ne se sont pas simplifiées, au contraire, car cette saison, les scénaristes sont déterminés à traiter de la solitude que s’impose le personnage et de ses retombées. Son alter ego fut souvent utilisé comme une excuse pour justifier ses choix, tout particulièrement lorsqu’il était question de Felicity. Cependant, il faut bien reconnaitre que l’argument ne tient pas toujours très bien la route, et il est alors nécessaire de creuser la question pour mieux solidifier le rapport entre les personnages et les réactions d’Oliver.

Utiliser Cupid pour faire cela n’était peut-être pas la technique la plus habile qui soit, et certainement pas la plus subtile. En tant qu’ennemie, cette dernière est suffisamment compétente et instable pour se montrer dangereuse, mais aussi très limitée dans ses agissements par son obsession. On tourne rapidement en rond avec une exécution qui ne tente pas de trouver un nouvel angle d’approche à mi-parcours.

Rien ne peut cependant être aussi mauvais que l’histoire de DJ qui concerne Thea au sein de ce Draw Back Your Bow. Si la romance est définitivement la thématique, Chase (Austin Butler) fait une entrée remarquée dans l’univers de la série, de la pire des façons qui soit. Les dialogues sont mauvais, la situation ennuyeuse au possible et les enjeux franchement ridicules.

Les scénaristes exploitent donc les faiblesses émotionnelles d’Oliver pour éloigner Felicity de ce dernier. Entre robe, collier et travail de rêve, on peut dire que Ray Palmer met les moyens pour séduire son employée, Brandon Routh maintenant à merveille un difficile équilibre moral pour le personnage. Malgré ses techniques souvent hasardeuse et discutable, il reste grâce à son interprète toujours sympathique et Draw Back Your Bow réussit enfin à aguicher vraiment la curiosité quant aux développements à venir. Par contre, la mise en scène générale se montre terriblement banale, sentiment amplifié par le fait que la relation entre Oliver et Felicity est quasiment abordée en continu sous le même angle depuis ce début de saison.

Cette saison 3 d’Arrow est donc particulièrement tournée sur le poids que représente le costume de justicier et dans le cas présent, la façon dont cela affecte la vie privée. Diggle est alors le seul à mener une vie personnelle stable et c’est sans surprise qu’il devient un port d’attache pour le reste de son équipe. Car si Oliver fait face à des déconvenues, Roy tente de trouver un moyen de gérer le fait qu’il a tué quelqu’un. Si cela mérite sans doute plus de place, l’épisode poursuit le travail lancé dans le précédent, affirmant la relation entre les deux hommes avec très peu de scènes.

Au final, Draw Back Your Bow se repose sur des enjeux plus sentimentaux pour Oliver Queen, avec un succès limité. On connait bien les faiblesses du personnage sur le sujet, et s’il est intéressant de creuser ce qui le pousse à prendre ces décisions, cet épisode ne parvient pas à apporter beaucoup de nouveaux éléments à la problématique. L’éloignement entre Oliver et Felicity se poursuit donc en suivant une trajectoire qui est beaucoup trop convenue.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link