Arrow : La Guerre des Assassins (4.13)

11 Fév 2016 à 11:36

Arrow : La Guerre des Assassins (4.13)

Nyssa a offert un remède à Oliver pour sauver Thea, mais celui-ci n’est pas prêt à sacrifier la vie du père de sa sœur avant d’avoir exploré toutes ses options. Felicity doit aussi gérer un conflit familial quand son propre père lui révèle qu’il est The Calculator.

Dans Arrow, les scénaristes tendent à constamment revenir aux mêmes choses. Principalement, à la symbolique de la mort du père d’Oliver qui est une fois de plus utilisée ici pour rappeler la route qui a été parcourue. Elle s’inscrit également dans la thématique globale de l’épisode qui ne s’appelle pas Sins of the Father sans raison.

Oliver, Thea, Nyssa et Felicity sont tous confrontés à l’héritage que leurs pères ont transmis. Ils le paient très cher et, après quarante minutes de délibération, tout le monde se met d’accord pour tourner la page. Enfin, pas réellement tout le monde, les pères encore en vie ne sont pas dans la position la plus confortable qui soit quand les enfants décident de réclamer leur indépendance.

Dans tous les cas, il en ressort quelque chose de concret et il y aura dès lors des conséquences accompagnant le changement. Dans ce sens, Sins of the Father s’impose comme étant un épisode pivot. Le problème est que son exécution n’est pas réellement à la hauteur de son propos.

Oliver se retrouve ainsi à peser ses options jusqu’à ce qu’il en trouve une qui lui permet de limiter au maximum les dégâts. Malheureusement, avant d’y parvenir, nous enchainons des allers-retours fatigants entre chaque faction présente. Promesses, compromis et trahisons se suivent à une vitesse qui supprime toute tension dramatique existante.

Le souci est que l’ensemble se repose sur l’idée que la vie de Thea est dans la balance et il est véritablement difficile d’y croire. Par conséquent, les enjeux peinent à convaincre et apparaissent n’être qu’une illusion qui, au fur et à mesure que l’épisode avance, perd de son effet.

Les scénaristes d’Arrow parviennent à sauver Sins of the Father du naufrage grâce au passif existant entre les personnages. Retrouver Nyssa à un tournant crucial de son voyage est intéressant, tout comme explorer les retombées de la réunion entre Felicity et son père criminel. Les deux femmes en ressortent grandies.

On ne peut pas en dire autant de Malcolm, mais il est difficile de s’en étonner quand on voit comment il est écrit depuis un moment déjà. Il est utilisé comme un simple accessoire ou un symbole, mais il ne s’élève désormais plus au-delà de son statut d’outil scénaristique.

Sins of the Father apporte donc quelque chose de pertinent à cette saison d’Arrow, mais ne le fait pas avec beaucoup de grâce. Une page se tourne néanmoins et la dernière scène a le mérite de promettre un retour imminent de la storyline principale de la saison.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link