Arrow Saison 5 Episode 8

Après avoir été capturés pas les Dominateurs, Oliver se réveille dans un monde où sa famille est en vie et où il est sur le point d’épouser Laurel. Après une rencontre avec The Arrow, ses souvenirs remontent à la surface. De son côté, Felicity reçoit l’aide de Cisco pour localiser ses amis.

Il y a plusieurs façons possibles de célébrer le 100ème épisode d’une série, mais le faire en plein cœur du cross-over évènement de la saison n’est pas véritablement idéal. Cela n’arrête pas les scénaristes d’Arrow qui nous rejouent un classique tout en l’intégrant dans l’intrigue des Dominateurs.

Après le début de l’attaque extraterrestre dans The Flash, cette seconde partie d’Invasion ! change de ton et nous entraine ainsi dans une forme de réalité alternative. Rien de mieux pour remettre en perspective le chemin parcouru et, surtout, pour ramener des personnages disparus. D’ailleurs, il apparait clairement que c’est ce second point qui primait pour l’équipe créative.

Nous avons dès lors le droit à un défilé de figures clés de la série, du père d’Oliver à Damien Darhk – le fait que le rêve soit partagé avec Sarah, Ray, John et Thea ajoute d’ailleurs du poids à certains retours. Quoi qu’il en soit, l’important est surtout la présence de Laurel, car c’est elle qui donne un sens à tout cet univers. Quand on voit comment le personnage a été négligé pendant trop longtemps, c’est un peu regrettable de constater qu’il fallait attendre sa mort pour que son importance dans la vie d’Oliver soit finalement reconnue convenablement.

Ce 100ème épisode d’Arrow permet en effet d’avoir des adieux corrects entre Laurel, Oliver et Sarah, même si ceux-ci sont un peu bâclés dans leur mise en œuvre. Le fait qu’ils prennent place alors que les personnages réalisent l’importance du chemin parcouru et de ce qu’ils ont encore à faire n’est pas sans intérêt.

Passé cette réflexion sur le sacrifice, l’héroïsme et tout ce qui va avec, nous avons du côté de l’Arrow Team à quelques scènes écrites avec peu de subtilités. The Flash et Supergirl font le minimum syndical pour justifier qu’il s’agisse d’un crossover, tandis que Rene exprime son dédain envers les métahumains et autres aliens, deux minutes avant de changer plus ou moins d’avis.

Cela n’aide pas à passer outre le fait que Ray, Curtis, Cisco et Felicity collent les morceaux de l’intrigue à la va-vite en prenant des raccourcis mal dégrossis. Concrètement, ce crossover traverse une étape globalement bâclée qui doit simplement faire la liaison avec Legends of Tomorrow.

L’important est donc la partie destinée à célébrer ce centième épisode d’Arrow avec les honneurs. Le placer au cœur du crossover n’était pas inspiré, mais si on l’en extirpe, ce qu’il en reste est d’assez bonne facture et en phase avec l’endroit où se trouve la série à présent. Une maturité en ressort qui permet de nous montrer comment les personnages, Oliver en particulier, ont véritablement évolué. C’est assez bienvenu, tout comme la réaction de Thea qui en dit plus long sur elle que tout ce qu’elle a eu à faire depuis le début de cette saison 5.

Au bout du compte, cette seconde partie d’Invasion ! aurait mérité de ne pas avoir tant de bagages à transporter et finit par donner l’impression que ce crossover aurait certainement pu tenir sur deux épisodes entre The Flash et Legends of Tomorrow – la partie Supergirl étant totalement anecdotique.

Ce n’est pas réellement ce que l’on pourrait attendre d’un tel évènement, mais cela donne un épisode honorable d’Arrow.

Pour rappel, ce crossover est inspiré par une minisérie DC remontant à 1989 qui est disponible en comic book en version anglaise.