Arrow : Le traitre de l’un est le héros de l’autre (6.12)

2 Fév 2018 à 16:00

S’il y a bien quelque chose qui est évident à ce stade de la saison 6 d’Arrow, c’est que les scénaristes surestiment la qualité du travail effectué sur les personnages. Placer tous les enjeux sur Dinah et sa relation avec Vince The Vigilante n’est clairement pas très avisé.

Pourtant, c’est donc ce qu’ils font, nous offrant même une série de flashbacks pour nous raconter les origines de leur romance — qui était terriblement clichée. L’idée semble être de continuer à renforcer la place de Vince dans l’intrigue. Il est un gentil et, par conséquent, on doit s’inquiéter sur ce qu’il pourrait lui arriver quand il prend des risques.

Ainsi, quand il dévoile à la Team Arrow et… l’autre Team qu’il ne peut pas fournir l’emplacement de la bombe, mais qu’il peut tout de même réaliser une série d’actions dangereuses pouvant mener à une révélation, le moment est venu d’être investi dans ce qui lui arrive.

En théorie tout du moins, car les scénaristes d’Arrow n’ont jamais peur d’emprunter trop de raccourcis pour atteindre la destination recherchée. Par conséquent, ils oublient d’aborder franchement le fait que Vigilante est un personnage à problèmes depuis son introduction. Même quand Oliver soulève le point, on passe rapidement à autre chose, car cela remet en question l’angle émotionnel qui a été choisi ici.

Celui-ci n’est pas plus facile à digérer que le reste d’ailleurs, car Dinah a vraiment souffert en tant que personnage depuis qu’elle est prisonnière de cette romance. Cela explicite un autre problème récurrent de la série : on ne s’intéresse à la vie privée des membres de l’équipe qu’une à deux fois l’an, au mieux, quand cela peut servir l’intrigue.

Curtis en est la parfaite illustration, nous rappelant une fois de plus qu’il est célibataire. Sa séparation a été utilisée pour montrer son engagement dans le combat d’Oliver, mais rien n’a été fait de concret pour explorer les réelles ramifications de ce choix — en dehors des rappels de son célibat bien entendu. Idem pour Rene qui nous ressort sa fille le jour où il faut justifier sa trahison.

Toute cette saison 6 d’Arrow s’appuie sur l’investissement que l’on est censé avoir dans des personnages que les scénaristes ne développent que quand cela les arrange.

Le résultat nous donne donc ici un épisode qui met Oliver, Felicity et Diggle en arrière pour privilégier des figures secondaires à l’intérêt limité qui doivent alors porter sur leurs épaules les enjeux importants et qui se laissent écraser sous le poids de leurs responsabilités.

Pire, un twist nous révèle que le grand méchant de cette saison 6 d’Arrow n’est probablement Cayden James, mais quelqu’un qui l’a manipulé. Pour quelle raison ? On le saura quand tout sera dévoilé. Pour le moment, il y a donc une nouvelle intrigue qui s’ouvre, une autre relativement sans intérêt qui se ferme et un fil rouge qui s’affine dangereusement.

Tags : Arrow Arrow saison 6 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link