Arrow : Le procès du Green Arrow (6.21)

4 Mai 2018 à 16:00

Après le procès de Barry Allen dans The Flash, l’Arrowverse a le droit à un second procès. Cette fois, c’est donc Oliver Queen qui se retrouve devant un juge. De quoi est-il accusé ? D’être le Green Arrow bien entendu. Ce Ricardo Diaz a vraiment des plans machiavéliques.

Tout d’abord, il corrompt tout le système. Après, il met son ennemi devant les officiels corrompus. Ce n’est que du théâtre. Pourtant, rien n’est réellement joué d’avance, car il n’est pas question, si près de la fin de la saison, de nous refaire le coup du super-héros en prison.

Cet épisode d’Arrow va cependant aller jusqu’au bout de la mascarade, avec quels twists pour nous laisser penser que rien ne pourra entraver le plan de Diaz.

La bonne surprise est que, comme Curtis, les scénaristes ont regardé quelques épisodes de Law & Order avant de s’attaquer à leur procès. Certes, ce n’est pas réaliste, mais c’est bien plus crédible que l’absurdité que The Flash nous livra il y a quelques mois.

C’est rassurant, car tout l’épisode s’appuie vraiment sur les témoignages et les révélations qui peuvent être faites en public. Dans le registre, il y a même quelques twists étonnants, un retour inattendu qui vient nous jouer un classique pour semer le doute dans la tête des membres du jury.

L’ensemble ne prend certainement pas la forme d’un classique épisode d’Arrow, l’action étant réduite au minimum, mais cela n’est pas dérangeant. L’idée ici est de travailler sur les personnages. Pas sur Oliver, mais sur ceux qui l’entourent. Rene, Dinah, Diggle et même Laurel ont des décisions importantes à prendre et tout a été fait auparavant afin que rien ne soit inscrit dans le marbre avant le moment clé.

Toute la discorde qui servit de toile de fond à une partie de cette seconde moitié de saison 6 a clairement été développée pour cet instant particulier. C’était presque trop ambitieux de la part des scénaristes, car pour en arriver à un tel résultat, il n’était peut-être pas nécessaire d’en faire autant — en particulier quand on voit comment certains épisodes sont tombés violemment à plat en tentant de nous vendre les dissensions dans la Team Arrow.

Quoi qu’il en soit, la fin de saison s’approche à grands pas. Le procès est un moment déterminant, parce que Diaz comptait dessus avant de se tourner vers la prochaine étape de son plan. À présent, il passe à la vitesse supérieure et cela veut dire que l’on devrait arrêter de tourner autour du pot.

En attendant de découvrir ce que cela donnera vraiment, nous avons donc eu le droit à un procès qui nous donne un épisode convenable, maintenant le niveau relativement correct qu’Arrow entretient depuis quelques semaines. Reste plus qu’à voir ce que Diaz a dans son sac à présent.

Tags : Arrow Arrow saison 6 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link