Arrow : Guerre ouverte à Star City (6.22)

11 Mai 2018 à 15:00

Unifiés, séparés, unifiés de nouveau, les membres de la Team Arrow auraient peut-être mieux fait de discuter des leurs problèmes une fois que leur ennemi était battu, car celui-ci veut à présent tous les tuer, comme il l’annonça dans le précédent épisode.

La saison 6 arrive à sa conclusion, plus qu’un épisode après celui-ci, et Ricardo Diaz ne retient plus ses coups. Le souci avec le concept d’un ennemi principal par saison est qu’il faut toujours patienter jusqu’à la toute fin pour découvrir s’il était capable de délivrer tout ce qu’il promettait.

En l’occurrence, Diaz n’a pas menti. C’est un homme dangereux et instable qui n’a aucun problème à être violent. Le voir lancer sa guerre contre la Team Arrow a alors quelque chose de satisfaisant, car il n’est pas question de retenir le moindre coup.

Dans ce sens, Arrow aurait certainement bien besoin d’adopter ce genre d’approche plus régulièrement. Un antagoniste qui tire sur tout ce qui bouge et n’a aucun scrupule est typiquement ce qu’un héros comme le Green Arrow se doit de combattre. Le souci est que les scénaristes prennent vraiment leur temps pour poser le décor de l’affrontement.

Dans le cas de cet épisode 22, on n’a pas de raison de se plaindre, car l’action est presque continue. La crédibilité des rebondissements est très faible, mais le résultat est là. Le seul problème est que l’équipe créative a pensé que c’était le bon moment pour plonger dans les tenants et aboutissants du mariage d’Oliver et Felicity.

C’est un classique de cette saison 6 d’Arrow. Beaucoup trop d’épisodes n’étaient finalement que des excuses pour explorer des relations qui auraient certainement mérité d’être développées dans un contexte moins extrême.

L’un annule l’autre en quelque sorte. L’action est diminuée par le fait qu’elle ne sert qu’à illustrer un point et celui-ci est moins pertinent qu’il ne pourrait l’être, car il est fait d’une manière qui donne l’impression qu’il ne s’agit au final que d’une arrière-pensée.

Malgré tout, les enjeux ont tellement monté à ce stade que le mariage d’Oliver et Felicity, bien qu’abordé une fois de plus au mauvais moment, ne vient pas alourdir le reste. L’action domine, Kirk Acevedo met tout ce qu’il a pour embrasser la folie et le danger que représente son personnage et les membres de la Team Arrow mettent de côté leurs problèmes pour survivre.

Le résultat nous donne un des épisodes les plus efficaces de cette saison 6 d’Arrow, un rappel de ce que la série peut délivrer quand elle ne cherche pas à étirer une situation qui se doit d’être traitée frontalement. Espérons que le dernier épisode tiendra la mesure qui vient d’être donnée ici.

Tags : Arrow Arrow saison 6 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link