Arrow : Un canari en perdition (7.18)

16 Avr 2019 à 16:00

De retour après une pause de quelques semaines, cette saison 7 d’Arrow entre dans sa dernière ligne droite avec un épisode met en avant les multiples canaris de la série.

Tout débute avec Laurel qui a été piégée par Emiko et est ainsi devenue une fugitive, étant donné qu’elle a été accusée d’un meurtre qu’elle n’a pas commis et a préféré ne pas aller en prison. Dès lors, il ne lui en faut pas plus pour reprendre son identité criminelle. Black Siren est de retour et elle se met à voler la mafia pour récupérer un peu d’argent.

Puisque Felicity est devenue l’amie de Laurel, elle est convaincue qu’elle peut la sauver d’elle-même. Pour ce faire, elle s’associe avec Dinah qui n’est pas vraiment du même avis et avec Sara Lance qui laisse donc temporairement les légendes de côté pour essayer d’éviter que le nom de sa sœur soit ruiné à tout jamais.

Les scénaristes d’Arrow ont vraiment quelque chose avec la multiplication de canaris dans la série, les flashforwards expliquant même que cela est devenu une sorte d’accessoire scénaristique pour injecter une dose nécessaire de féminisme dans le show.

Quoi qu’il en soit, l’épisode est construit de manière peu originale. On alterne les scènes de confrontations avec les scènes de recherche. Laurel parle à Dinah, Sara et/ou Felicity, s’enfuit et prépare un autre crime pendant que les autres essaient de la retrouver de nouveau. Et on recommence. Il faut tenir jusqu’au moment où Laurel finit par accepter que ses amies sont là pour elle et qu’elle a finalement commencé à changer.

L’approche devient vite lassante, surtout que la chute est assez prévisible — dans certaines limites. La voie que compte suivre Laurel n’était pas vraiment attendue, tout comme le twist final. Néanmoins, l’ensemble est vraiment trop routinier et ne trouve son intérêt que dans la participation de Caity Lotz et la performance de Katie Cassidy qui arrive toujours à jongler avec le matériel inconsistant qu’on lui donne.

À côté de cela, Oliver et Diggle résolvent en 5 minutes l’affaire du meurtre de la mère d’Emiko. Étrangement, cela devrait être quelque chose de massif, mais le traitement rend ce rebondissement anecdotique. La finalité était clairement de maintenir l’intrigue principale de la saison dans nos esprits en attendant d’y revenir prochainement.

Cette saison 7 d’Arrow ne s’engage donc pas immédiatement dans ce qui compte vraiment à l’approche de la conclusion. Cet écart consacré à Laurel apparait être plus une distraction qu’autre chose, mais il est appréciable de voir que tout ceci n’est pas sans conséquence et que Laurel va pouvoir évoluer dans une nouvelle direction (et sortir de son bureau plus de 5 minutes).

Tags : Arrow Arrow saison 7 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link