Arrow : L’apparence d’un héros (7.06)

20 Nov 2018 à 17:00

Puisque Oliver n’a pas retrouvé sa liberté dès le premier épisode de cette saison 7 d’Arrow, il apparait évident que cela a été repoussé jusqu’à la mi-saison. D’ailleurs, cet épisode 6 prépare le terrain pour que l’on y arrive à temps.

Pour ce faire, nous allons suivre deux angles différents. D’un côté, Laurel tente d’obtenir cette remise en liberté de manière légale, devant un juge. De l’autre, après avoir récupéré Anatoli, les restes de la Team Arrow se rassemblent afin de stopper Diaz une fois pour toutes.

Le point de départ n’a rien d’original. La chasse de Diaz est peu passionnante en grande partie parce qu’elle tourne en rond. Felicity ou quelqu’un d’autre le localise. On découvre ses projets. Une offensive est organisée. Ce qui ne fonctionne pas, c’est que Diaz n’est plus un antagoniste charismatique, il n’est qu’un accessoire scénaristique à qui l’on offre à peine quelques lignes de dialogues. Cette approche rend toute cette chasse vraiment mécanique.

Heureusement donc que cette saison 7 d’Arrow arrive à un tournant majeur. Si voir Oliver dans un nouveau contexte a été bénéfique pour le personnage, car il a ainsi pu s’éloigner de sa routine, il en ressort surtout que les scénaristes sont peu enclins à faire monter la pression si leur héros n’est pas en position pour la dissiper.

Cela dit, cet épisode 6 compense un peu ce problème en développant une thématique qui est toujours bienvenue dans l’Arrowverse. Il est en effet question de ne pas mettre les gens dans des cases.

Plus précisément, Laurel nous montre qu’elle était peut-être dans le mauvais camp, mais la cantonner à être uniquement une criminelle serait vraiment limitatif. Elle travaille à s’améliorer et y arrive, sans pour autant sacrifier qui elle est – là où le parcours opposé est assez catastrophique en ce qui concerne Felicity.

Concrètement, Laurel ne veut pas se voir réduite à être « bonne » ou « méchante » et c’est une approche assez peu commune dans Arrow. Après toutes ces années, c’est étrangement rafraichissant d’avoir un personnage qui assume sa complexité et n’essaie pas juste de devenir une héroïne.

Le plus surprenant, c’est que les scénaristes ne s’arrêtent pas avec ça. Le retour d’Anatoli permet en effet de rappeler qu’Oliver a lui aussi été pendant longtemps comme Laurel. De plus, en prison, Oliver a l’opportunité de réaliser que Brickwell a raison, d’une certaine façon, personne n’est innocent derrière les barreaux.

Cette volonté de s’éloigner soudainement de l’approche manichéenne qui fait finalement partie intégrante de la formule de la série est assez étonnante, mais a du sens. On peut espérer qu’elle ne sera pas limitée à cet épisode et qu’elle va aider à redéfinir le show.

Pour terminer, les flashforwards reprennent de plus belle et, si l’on ne sait pas encore vraiment où cela doit nous entrainer, il apparait évident que l’on va rapidement le découvrir.

Dans ce sens, cet épisode 6 est assez important pour la suite de cette saison 7 d’Arrow, puisqu’il met bien en place les éléments de l’intrigue nous menant jusqu’à la pause de mi-saison. L’ensemble a en plus le mérite d’être bien rythmé et d’offrir à Anatoli une forme de conclusion, même s’il pourra toujours revenir un jour.

Tags : Arrow Arrow saison 7 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link