Arrow : Une ultime confrontation (7.07)

27 Nov 2018 à 17:00

Comme ce fut annoncé dans le précédent épisode, cette saison 7 d’Arrow arrive à la fin de sa première grosse storyline, puisque le moment est venu pour Oliver de retrouver sa liberté — suite à l’accord négocié par Laurel.

Bien entendu, cela ne pouvait pas se terminer si facilement pour Ricardo Diaz (Kirk Acevedo) qui arrive au pénitencier de Slabside et prend immédiatement le contrôle. Pour lui, c’est la dernière chance d’éliminer son ennemi. Il compte faire souffrir Oliver avant de simplement le tuer.

Cet épisode 7 adopte alors une forme qui est finalement trop peu utilisée dans Arrow. L’action débute et rien ne l’arrête. Pas de storylines secondaires pour venir couper le rythme et surtout pas de flashforwards. Ici, il est question de suivre Oliver alors qu’il doit braver tous les dangers qu’une émeute globale de prison pose sur sa route afin de pouvoir confronter Diaz.

Heureusement, il ne le fait pas seul, puisque les scénaristes continuent d’explorer ce nouvel Oliver qui ne voit plus les choses en noir et blanc, ce qui lui permet de s’associer à Ben « Bronze Tiger » Turner (Michael Jai White). Ancien ennemi, pas vraiment allié, mais indéniablement partenaires de circonstances.

Turner est surtout là pour aider le scénario à garder sa cohésion. Oliver ne pouvait pas tout faire seul. Arrow pousse souvent les limites du plausible en brisant occasionnellement les règles propres à son univers, mais le contexte n’encourageait pas vraiment à suivre cette route.

Quoi qu’il en soit, nous avons donc Oliver qui passe cet épisode à se battre, confrontant par moment des ennemis plus personnels que d’autres et finissant par affronter un Ricardo Diaz plus fort que jamais.

Ce face à face n’est pas aussi impressionnant qu’il aurait dû l’être. Il était inévitable et, de ce fait, il était peut-être un peu trop attendu. Le problème n’est pas tant que les coups qui s’échangent n’ont pas d’impact, mais que Diaz, en tant que personnage, a disparu pour n’être qu’un archétype de plus. Il incarne l’antagoniste revanchard le plus générique qui soit, il est un symbole vide de sens et il est difficile de se souvenir ce qui est censé le rendre différent des autres.

D’ailleurs, comme Danny Brickwell (Vinnie Jones) l’explicite bien, Diaz est comme lui, un autre criminel qui voulait contrôler la ville et qui s’est fait battre. Dans ce sens, on pourrait presque voir dans sa chute la fin d’une ère, mais rien ne garantit que les scénaristes ne vont pas simplement nous rejouer le coup du tueur implacable qui veut prendre le pouvoir à Star City et échoue au bout d’une saison.

Pour le moment, cette saison 7 d’Arrow nous livre avec cet épisode 7 une bonne conclusion à une storyline qui a permis à la série de suivre une voie originale — ce qui était nécessaire à ce stade de son existence. C’est une fin efficacement menée qui nous offre un Oliver légèrement changé et l’on peut espérer que sa nouvelle perspective sur les criminels permettra à la suite de la série de développer ses méchants de manière plus intéressante. Maintenant, il ne reste plus qu’à découvrir l’identité du faux Green Arrow.

Tags : Arrow Arrow saison 7 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link