Ashes to ashes - Saison 2, Episode 2

Au cours d’une poursuite plutôt mouvementée, le fugitif a un accident de voiture et y laisse la vie. Tout cela s’est passé juste devant le camp de gitans où il vivait.

Après un premier épisode qui pouvait laisser quelque peu sur sa faim, les choses commencent à se mettre en place. On sent déjà que cette 2e saison sera plus politique et plus liée à des évènements historiques que la première. On ne sait pas encore dans quelle mesure, mais on se doute que cela va avoir une certaine importance.

Comme souvent, Gene Hunt fait monter les tours de son Audi Quattro flamboyante, malheureusement ce coup-ci, cela se passe assez mal, et l’accident de voiture qui résulte de la poursuite cause la mort d’un homme. Alex Drake continue sa lutte contre la corruption, et vu la conduite de Hunt, on pense que celui-ci va être inquiété, mais très vite l’enquête va prendre une tournure qui va nous faire retrouver Super Mac. Celui-ci semble impliqué de manière louche dans toutes les enquêtes de la division en ce début de saison.

On ne comprend pas encore quel est le but que poursuit Alex pour retourner d’où elle vient, on imagine juste que son objectif sera moins personnel que dans la saison 1. Peut-être que ce sont de fausses pistes, mais l’implication plus grande de l’histoire dans la vie politique anglaise de l’époque semble beaucoup plus marquée. Entre la guerre des Malouines, Margaret Thatcher ou la mort de Lady Di, on ne sait pas encore si tout ça aura de l’importance pour nous, mais cela crée un background intriguant dans l’histoire.

Pour ce qui est de l’intrigue proprement dite de l’épisode, la corruption se retrouve une nouvelle fois au centre de l’épisode. Et c’est autour de Gene Hunt que les soupçons d’Alex vont se porter. Le superintendant Mac semble jouer un double jeu avec de nombreux suspects ces derniers temps. Finalement, on va comprendre qu’il est franc-maçon et qu’il désire intégrer Hunt dans la loge.

Pour le reste, l’histoire du camp de gitans sert surtout de fond, pour placer de nouveaux clichés sur les comportements racistes de la police de l’époque, et dénoncer ainsi quelques travers de la société anglaise. On n’est pas vraiment captivé par cette histoire de coucherie, on notera surtout que la coïncidence est belle, d’une nouvelle fois trouver un suspect lié à SuperMac, espérons que cela ne sera pas le cas à chaque enquête de la saison, ou alors il faudra développer plus profondément cette histoire de société secrète sous peine que cela se dégonfle comme un ballon de baudruche.

Un épisode rondement mené, qui se laisse regarder sans ennui, qui garde le mystère sur Alex Drake et son avenir. J’ai bien aimé l’interrogation de Hunt sur le Tyler, qui m’a fait  penser à Sam de Life on Mars.

avatarUn article de .
0 commentaire