Ashes to Ashes - Series 2, Episode 4

Gene Hunt n’a plus que quinze jours avant d’être muté à Plymouth par Mac. Une journaliste de Manchester vient le voir en lui disant qu’elle porte son enfant. Mais elle voudrait aussi qu’il enquête sur de jeunes filles venant à Londres ayant mystérieusement disparu.

L’étau se resserre autour de Gene et Alex. Vouloir stopper la corruption de SuperMac se retourne contre eux. Mais ils essaient malgré tout de contrecarrer le superintendant. Une ancienne connaissance de Gene vient de Manchester pour lui demander de l’aide à propos de jeunes filles disparues en arrivant à Londres.

Elle affirme également être enceinte de Gene, le bébé aurait été conçu au cours d’une beuverie mémorable. Ce fait a pour effet de déclencher la jalousie de Alex. En effet le petit jeu d’attraction/répulsion auquel se livrent elle et Gene continue de plus belle, les allusions sont nombreuses, et on se demande s’ils vont finir par conclure.

Bien évidemment, cette nouvelle enquête va de nouveau nous rapprocher d’un protégé de Mac. L’enquête en elle-même sur ces jeunes filles qui se retrouvent entrainées dans une traite des blanches, vierges de préférence, est tout ce qu’il y a de plus classique, on peut même dire que le hasard les aide à résoudre bien des mystères. Mais ce n’est pas vraiment ce qu’il y a d’intéressant dans l’épisode. Les coupables sont connus très vite et seule la résolution traine en longueur du fait de la protection de Mac.

L’épilogue de l’épisode m’a pris par surprise, je pensais que lutter contre la corruption dans le commissariat était un des buts d’Alex cette saison, mais le suicide de Mac va à l’encontre de cette théorie. La présence d’Alex reste mystérieuse, et l’inconnu aux roses bien intriguant. On notera que les références à Sam Tyler se font plus présentes. Sont-ils liés lui et l’inconnu aux roses ? Sam Tyler a-t-il quelque chose à voir avec la présence d’Alex Drake. Toutes ces questions restent pour l’instant sans réponse. Cela n’en rend que plus intéressante cette saison, qui arrive pour l’instant à renouveler un univers que l’on pouvait penser avoir été utilisé à fond par le passé.

À la moitié de cette saison 2, les bases sont posées, et le mystère autour d’Alex reste entier, cela n’est pas plus mal.

avatarUn article de .
0 commentaire